Les vacances se terminent et laissent place à la recherche active d'emploi sur Bora Bora, là où la plupart des plus gros resort se trouvent, là où il y a le plus de touristes donc là où nous sommes sûrs de trouver. Oui oui on est hypers confiants!!
L'aéroport est sur un motu ce qui nous oblige à prendre le bateau pour rejoindre l'île principale.
Comme on nous l'avait dit, Bora a un lagon magnifique, mais n'est pas une île super propre, bien loin du bling bling que peuvent nous vendre les médias de par le monde.

Le centre, Vaitape, est craspouille, il n'y a pas voir très peu d'infrastructures, la place principale est inondée par les pluies de la veille, les chiens errent au milieu des poubelles... Et au milieu de tout ça deux trois boutiques de souvenirs et de magasins de perles.
On se rend vite compte que les touristes dits de luxe sont acheminés par navette sur les différents motu privés des grands resorts et que ceux ci n'en partiront que pour rejoindre l'aéroport à la fin du séjour.
Ce qui nous amène à la question suivante: Comment réussir à déposer un Cv??? A la nage??
Nous allons donc commencer les démarches par téléphone, et Karim décroche un entretien de suite dans un petit resto à deux pas de notre pension. Il y fera un essai et sera prit sur le champ pour un contrat extra à mi temps. Ce qui est bien mais pas top.
On continue les recherches entrecoupées par une visite du jardin de corail en canoé, où nous avons vu des raies, des tortues et tout pleins de petites merveilles sous-marines.
Lors d'un tour sur Vaitape, je décroche une journée d'essai dans une des boutique souvenirs, je dois y vendre des paréos, des portes clé, du monoï, à tout nos petits japonais qui eux sortent des motus, pas comme les ricains...
Je suis finalement embauchée dès la première journée moi aussi!
Jusque là tout roule!!
Et d'un coup le téléphone ne s'arrête plus de sonner pour d'autres entretiens, dont une ouverture d'établissement où ils nous veulent en tant que responsables. Sauf que c'est à partir du mois de Juillet. Tant pis.
Et finalement j'ai l'assistante DRH du F*** S***** au téléphone qui veut nous rencontrer. Sans trop y croire on dit à nos nouveaux employeurs de nous libérer telle journée afin d'y aller. Juste pour voir...

Alors déjà on a vu que l'endroit est juste magnifique, un Motu de 44 hectares, avec complexe sportif, un centre de yoga, une chapelle pour les mariages, 3 restaurants dont 1 au bord du lagon, une centaine de bungalows sur pilotis, 3 villas privés, un centre pour occuper les petits et un autre pour les ados... Piscine, spa...
On s'y déplace en voiturettes de golf, petits pontons sur mer turquoise, le tout dans un parc tout boisés et fleuris...
Là on est dans le Luxe, le vrai!
Notre journée va être une suite de 4 entretiens, rencontre des différents responsables, questions de mise en situation, voires psy, tests d'anglais, le détail minutieux de nos parcours...nos attentes...
J'espère que Karim répondra la même chose que moi... histoire d'être crédible... et on n'a rien mis au point, on n'a pas répété merde!!
Mais je fais confiance au fait qu'on soit hyper connectés. :-)

Je passe les 3 entretiens sans trop de problème, ils sont emballés, je le sens!
Ça se termine dans le bureau du Big Boss, un Indien qui ne parle qu'anglais.
Je sais que si on m'a amené jusqu'à lui c'est que je suis prise à 99%, c'est pas le genre de personne qu'on dérange pour rien le Big Boss.
Je n'ai pas vu mon gitan depuis le début de la journée, je ne sais pas si il a réussi à passer les 3 premières étapes, mais je sais que s'il arrive dans le bureau de ce cher Monsieur, je suis convaincue qu'ils vont s'entendre.
Je tente le tout pour le tout, lui répond sans réfléchir. Je travaille pour voyager, j'aime le respect et j'ai du caractère. Je ne suis pas lisse mais je ne suis pas mauvaise. Je connais mon taf mais servir n'est pas ce que je préfère. Je préfère parler avec les gens, échanger et découvrir.
L'entretien se finit par un bon gros serrage de paluche et de regard franc.

On me dit d'attendre à la réception.
J'ai le temps de me refaire la journée en boucle, et je sens, je sais que c'est bon pour moi.
Mon Doudou arrive. Lui aussi a tout déchiré!
On est officiellement embauchés!!
Moi au bar du Sunset sur le lagon, à servir des sushis et Karim au room service (avec la voiturette de golf!!!)

Ils vont nous aider à trouver un logement et on commence le 13 Juin.
On va aller au taf en bateau! En bateau bordel!!!

En attendant je continue la boutique et Karim les extras dans le resto, histoire de payer la pension qui commence à nous revenir chère.

 Alors on peut dire qu'on a eu raison de venir, que si on avait écouté tout ce qui se dit sur les forums on serait passé à côté de tout ça.
Que c'est allé super vite et qu'on a même eu le choix.

 J'ai le droit de sauter en l'air et de crier de joie?????!!

 Ouiiiiiiiiiiiiiiiii!!!!

Merci pour votre soutient, merci pour vos messages, vos commentaires, vos pensées...Merci de toujours y croire avec nous surtout!

 

On vous aime!

Et à la prochaine pour la suite...