31 octobre 2011

Rentrer au pays c'est...

Des soirées restos à se gaver de tout ce qu'on ne pourra plus manger.

Des soirées apéros et se demander comment on va rentrer.

Ne pas vouloir perdre de temps, profiter de chaque instant.

Faire des centaines de kilomètres.

Redécouvrir le paysage par la fenêtre. 

Regarder les feuilles tomber, courir sous la pluie.

Se réchauffer à l'abris d'un café en attendant la nuit.

S'emmitoufler sur le canapé, regarder des conneries à la télé.

Manger du chocolat, se réchauffer dans ses bras.

Dévaliser les fins de soldes d'été face à la mine surprise de la vendeuse.

Essayer des jupes, des robes, des nu-pieds et faire des envieuses.

Acheter des bouquins, se perdre dans sa propre ville.

Aller au cinéma en se tenant par la main et rêver de mon île.

Toucher des bidons, donner des biberons.

La prochaine fois qu'on les verra ils auront fait leur premiers pas.

Pleurer chez les uns, se tordre de rire chez les autres.

Refaire le monde jusqu'au petit matin, être heureux et rien d'autre .

Défaire les valises, remplir des cartons, refaire les valises et vider la maison...

Posté par la-raconteuz à 18:28 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
Tags :


04 octobre 2011

Voyagerpascher.com OU tuvasmefairepeterunplomb.com

Comme tu peux l'imaginer une partie de nôtre budget est consacré aux billets d'avion.
Forcément quand tu te plantes de date et/ou dans le calcul du décalage horaire et qu'une fois de plus tu as" hésité" à prendre l'assurance annulation :
                          _ Doudouuuu on la prend l'assurance annulation??
                          _  Nan ça sert à rien. Y'a pas de raison pour qu'on ne parte pas!
                          _ Ouais t'as raison Doudou. Y'a pas de raison.

Je suis donc au taquet pour dénicher Ze vol pas cher.

Des heures passées sur le net, sur tous les sites possibles: Expedia, Jetcost, Govoyage, Partirpascher... à trouver une escale improbable (bientôt pour aller à NYC ils nous feront passer par Bangkok, parce que je ne sais pas pourquoi mais c'est toujours moins cher par Bangkok!), à changer les dates parce qu'un vol peu doubler du jour au lendemain.
C'est quoi l'histoire?
Le 17, Roger il est hyper en forme, pas de crainte.
Sa Fernande lui a fait une bonne ratatouille, il s'est tapé la belotte avec Pierre et Simon dans l'après-midi. 
Même que la Fernande elle les a laissé jouer sans râler, trop occupée à arroser le jardin.
Vers 18h elle lui a  fait couler un bain qui sent bon la lavande, l'a du nez l'Roger, l'est sensible du naseau.
Et puis après les restes de ratatouille, y'a la Fernande qui s'est donné à la ptète gâterie du samedi soir.
Un bon gros dodo là dessus et le Roger il est d'attaque pour piloter un airbus les mirettes fermées!

 Alors on va payer grave cher parce que risque zéro de crash sur ce coup là??
 Juste parce que la Fernande s'est soumise???

Ha mais le 18 attention!
Roger se sera pris une bonne charrette avec Pierre et Simon, la Fernande aura passé la journée à l'engueuler. Pas de bain à la lavande, encore moins de câlin coquin.
Il aura juste avalé un bout rassi de camembert et un quignon de pain avant d'aller au lit.
Et impossible de dormir avec la Fernande qui ronfle depuis sa ménopause!
Du coup la compagnie aérienne préfère offrir la possibilité de se crasher à un prix raisonnable.
Ce serait con d'avoir payé aussi cher pour finir bouffer par les requins en plein océan. (ça c'est pour les bons jours, sinon ton corps se désintègre en plein vol. Pas mieux. Pas pire!) 

Une fois le vol pas cher trouvé il y a toujours des consignes à respecter pour que ton soit disant vol "pas cher" le reste.

Par exemple sur certain site, si tu réserves ton billet à 4h du mat' bah tu paieras moins cher de frais de dossier.
Pour payer moins cher tu es prêt à tout.
Même à mettre ton réveil au beau milieu de la nuit.
Sauf qu'avec tes yeux en trou de pines tu risques de cocher la mauvaise destination et/ou date et/ou nombre de bagages à enregistrer et/ou...
Tu l'aura compris acheter un billet en plein sommeil est risqué, à moins que tu aimes l'aventure et te retrouver coincé 48h dans un terminal à Bogota, en pleine grippe aviaire.

Ensuite justement, tu as le nombre/kilos de bagages à enregistrer qui peut faire varier le prix.

Et c'est là où tu pars dans des calculs improbables.
Si Toto part avec 3kgs de bagages à main et 20kgs de bagages en soute, mais que pour le vol suivant Toto a droit à 10kgs de bagages à main et  seulement 15kgs de bagages en soute, comment Toto fait-il pour faire loger 10kgs dans un bagage pouvant en contenir que 3?
Sachant qu'au vol retour Toto fera une escale à Bangkok et qu'il aura droit à 2 bagages de 23kgs chacun, mais qu'il n'aura décemment pas pu faire loger un bagage dans un autre bagage à moins de trouver un bagage qu'il puisse se mettre sur la tête en guise de chapeau....
Vous avez 5minutes, je prendrai des copies au hasard!

Comme t'as toujours été une quiche en Maths tu craques complètement.
Tu sais pertinemment que tu vas devoir payer un supplément.
Tu espères au fond de toi que la Dame du check-in sera compréhensive, et si y'a un Monsieur tu feras la queue au guichet du Monsieur c'est obligé et tu joueras de tes cils ou de ton decolleté. (Moi tu l'as deviné c'est le coup des cils qui marche) 
Mais tu as beau espérer, tu as l'intime conviction que tu vas quand même devoir payer.

 C'est comme ça qu'à mon retour de Bora Bora, en passant par Tahiti, puis par Los Angeles, pour finir à Londres afin de rentrer à Tours (et en ne passant pas par Bangkok) j'ai dû jeter mes shampoings/crèmes/lotion, j'ai dû refourguer 3kgs à une gentille Demoiselle qui n'a pas encore été contaminé par la crainte Vigipirate (ou une gentille Demoiselle innocente, ça aurait très bien pu être 3kgs de coke que je lui refilais!!)  j'ai enfilé 2 pantalons, 3 jupes, des paréos enroulés partout, une robe sur la tête, une combinaison par dessus tout ça et zou je n'ai pas eu à payer le supplément bagage, parce que ce jour là au guichet il n'y avait pas de Monsieur...
J'avais quand même 10kgs en trop, à 20€ le kilo ça valait la peine de passer pour une cloch' et de racheter du shampoing!

Lors de la phase "achat en ligne" quelques compagnies demandent à ta banque de t'envoyer un sms pour te refiler un code d'accès que tu devras fournir afin de valider la transaction.
Sauf que bien evidemment tu n'as pas de téléphone portable et que le p'tit Indonésien qui tient le cyber café ne veut pas te filer son numéro ( il n'est pas une gentille Demoiselle innocente, des fois que tu serais un trafiquant de drogue).
Tu vas donc devoir attendre qu'un de tes 154 amis sur Facebook se connecte pour demander ce service.
Bien sûr tu n'oses pas demander à ton ancienne camarade de collège que tu n'as pas vu depuis 15ans, qui elle est en ligne H24, encore moins à la tante du cousin de ta voisine (qu'est ce qu'elle fout dans tes contacts d'ailleurs celle là??) alors tu vas dépenser l'équivalent d'un bol de riz de connection pour dénicher la perle rare: Ze amie avec qui tu parles de temps en temps même depuis ton trip au fin fond de l'Indonésie.
Merci Facebook.
Merci les nouvelles technologies!

Parfois tu vas devoir faire ton check-in on-line, imprimer ta carte d'embarquement puis ton e-billet, tchécker les 15 mails que tu vas recevoir qui te donnent tous une information différente à valider... et si tu loupes une étape tu devras payer l'équivalent de ton billet en taxes.
Oh Roger tu voudrais pas que je mette moi même ma valise en soute et que je pilote non plus???
A ce prix là, tu n'auras pas non plus de plateau repas, ni de télé, encore moins droit aux sourires des hôtesses.
Ha on paye le sourire aussi?
Juste comme ça pour savoir, si on se crash y'a le parachute de fournit au moins non?
Parce que le gilet de sauvetage j'ai jamais compris à quoi ça pouvait nous servir.
Depuis quand avec une bouée tu peux voler toi Roger hein!
Raconte voir!

Ensuite tu peux tomber sur des compagnies qui te font miroiter un vol pas cher :
_ Wooooouuuuaaaa seulement 3€ le Paris/Glasgow en aller retour!!!!!!
Tu dégaines ta carte bleue, tu passes 5 minutes à remplir le formulaire, tu te concentres pour éviter de te tromper de date, tu acceptes le fait de partir sans bagages (3culottes et ta brosse à dent dans ton sac à mains pour 3jours? Tu peux le faire!), tu valides enfin.
..........La compagnie met tout en oeuvre pour valider votre transaction, veuillez patienter... L'opération peut prendre jusqu'à 60sec.... veuillez patienter.... La compagnie met....
Sauf que 5minutes plus tard la page n'a toujours pas chargé.
Tu retentes l'opération pendant toute une après-midi. Mais t'y crois de moins en moins à ce vol à seulement 3€.
Tu te résignes à aller voir sur un autre site et là tu trouves le même vol à 90€.
Tu veux crier à la publicité mensongère mais après tout, 90€ c'est déjà pas très cher pour un aller/retour nan?

Tout ça pour dire que voyager quand t'as pas un rond demande intelligence et concentration.

Tu dois avoir des connaissances en Maths, d'autres sur la capacité à savoir quel jour de quel mois de quelle année on est dans n'importe quel fuseau horaire, tu dois avoir des "amis" sur Facebook (skype et msn ça marche aussi, tout ce qui te permet d'avoir un lien avec la civilisation en fait) et être une vraie Geek pourra t'aider à comprendre tout ce que tu dois faire pour web-chekiner on-line.

Sinon tu peux toujours essayer de faire les yeux doux à Roger...

 

PS: A l'heure où je te parle, l'homme de ma vie se trouve dans les airs. 
     De 22 Dodos il n'en reste plus qu'1 et je le retrouverai enfin.
     Alors juste parce que je ne suis pas trop, mais un peu, supersticieuse, tu pourrai eventuellement,dans ton bracelet-magique, faire des bisous à Roger steuplait... Il aime bien ça, ça le détend.

Merci!

 

Posté par la-raconteuz à 12:49 - - Commentaires [4] - Permalien [#]
Tags : ,