29 juin 2012

La prochaine fois tu fermeras ta gueule!

Un jour viendra où les hommes comprendront qu'il y a un temps pour chaque chose.
Mon gynéco en particulier.

"Mais comment ça? C'est un tout p'tit spéculum de rien du tout ça! Y'a pas de raison pour que ça ne passe pas bon sang!"

Ce mec m'a pris pour une 'tite joueuse.

Imagine Monsieur, juste comme ça pour voir. Que je te le colle dans ton t*** du c** ce tout ptit spéculum de rien du tout! Y'a pas de raison non plus pour que ça ne passe pas bordel, vu les étrons que t'as déjà dû nous faire??

Ha bah oui, c'est pas que ça va sortir cette fois, on va t'en faire rentrer dedans! Ce sera pas agréable hein?

Et bien pour moi c'est pareil! Jsuis quasiment sûre que jpeux faire passer un 36tonnes dans mon utérus, mais pour ça il faudra que je sois sacrément en condition.

La prochaine fois tu fermeras ta gueule!! 

 

Comment ça j'suis vulgaire?!

Posté par la-raconteuz à 17:31 - - Commentaires [5] - Permalien [#]
Tags :


27 juin 2012

T'aurais pas comme oublié un truc?

Aujourd'hui je m'accorde une petite plage pendant la pause dej.
Je suis hyper détendue, j'ai bien barboté au milieu des petits poissons mais arrive l'heure de la reprise. Un saut à la case pour une ptite douche.
Zou! Je m'active un peu dans le démelage/brossage/cremage/maquillage si j'veux pas arriver à la bourre.
Merdeuuuh mon maillot tout mouillé qui dégouline sur le canapé! 
Je cours l'étendre dans le jardin. Et c'est en rentrant que je vois Doudou écroulé, plié en 15 sur le canapé (oui il est très souple).
Bah quoiiii là? C'est bon arrête de rire! C'est quoi ton problème???

Rah bordel!!!! J'suis à poil!
J'viens d'me traverser le jardin à poil!

Bon bah c'est que j'suis prête à me faire la plage des culs nus. 
En même temps, j'en ai tellement si marre d'avoir la marque du maillot.
Dimanche j'me lance! 

 


 

Posté par la-raconteuz à 23:46 - - Commentaires [8] - Permalien [#]
Tags : ,

26 juin 2012

Paulette Mag'

Paulette c'est toi, c'est moi, c'est elles.
Paulette c'est une communauté de nanas qui aiment raconter.
Raconter les bons plans beauté, les looks de l'été, les sons à écouter...
Et grâce à Paulette Magazine je vous raconte St Barth, comme on n'en parle pas.
St Barth et ses couleurs, St Barth et ses villages, St Barth et ses locaux; juste des gens normaux.

Je vous invite à me lire en cliquant ici.

Parlez de Paulette autour de vous, elles ont besoin de nous.

Posté par la-raconteuz à 19:58 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

02 juin 2012

Ma mobylette et moi... c'est pour la vie!

Ma mobylette j'la kiffe.

Même si objectivement c'est un peu une mobylette pas trop super.

Déjà elle a pas de coffre alors je peux jamais laisser mon casque à l'abri dans elle.
Du coup je le coince avec l'attache sous la selle. Et forcément quand il se met à pleuvoir alors que je suis en train de clubber (du verbe clubber: danser dans un club de la night) et bah je suis bonne pour me renverser 5litres de flotte sur la tronche à 5h du mat.
Ma mobylette elle a aussi un truc là, entre mes pieds, qui fait que je peux jamais poser un pack d'eau, comme tout le monde il fait ici. C'est nul. Et même pour y coincer la poche des courses ça chavire toujours à un moment.
Et VLAN! Les poireaux-carottes-tomates-tampax-PQ qui s'éclatent en plein virage.

Elle a un tout petit reservoir aussi (mais pas de jauge... sympa) que limite je peux même pas faire le tour du caillou avec un plein. C'est nul aussi ça pour les sorties du dimanche. Je peux jamais suivre les autres en trip!

Après je vais pas non plus être trop médisante, elle démarre toujours au quart de tour ma mobylette et elle roule plutôt pas mal.
Elle me ramène souvent en mode pilote-automatique-version-Kit-de-K2000 sans jamais me faire tomber en plus.
Même un soir, j'ai fait 5kms dans les vagues du torrent de la pluie, et elle a pas calée.
Elle a vrombit tout ce qu'elle pouvait (parce que oui c'était des vraies vagues sur la route!) mais elle n'a rien lâché.
Une fois aussi, elle m'a évité de me prendre une roue d'avion sur la tronche à la tourmente  . Tétanisée par cet avion qui arrivait pile poil sur ma tronche, j'ai arrêté net ma course pour me retrouver (comme une débile) dans sa trajectoire. Par chance Moby a pris les commandes et m'a sortie de là.

Jl'a kiffe ma Mobylette.

Jusqu'à cette nuit.

J'avais clubbé toute la night, je rentrais tranquille. J'avais même pas trop bu et en plus il avait même pas plu.
Et d'un coup d'un seul vla t'y pas que Moby se met à faire un bruit de lion "MMMRRROOOUUAH" (oui oui elle a rugit) et c'est là où elle m'a lâchement planté. En pleine nuit noire, au milieu de rien. A 3H du matin...

Sans raison apparente elle n'a plus voulu avancer.
Je l'ai supplié. Je l'ai calmé. J'ai même fini par lui dire ses 4 vérités.

"Espèce de feignasse Moby!!!C'est que 3h là, allez t'as même pas clubbé toi, t'es toute frêle de ta nuit toi! Regarde un peu ma tronche Moby! Tu peux pas en dire autant de moi hein??! Allez me laisse pas. Pas comme ça... Mobyyy..."

Elle est rentrée ce matin aux urgences du Medecin des Mobylettes et il m'a de suite rassurée.
Elle va s'en sortir.

J'vais juste pas pouvoir aller clubber ce soir... fais chier!

Etrangement je vois ça comme un signe de sa part. Comme si ma mobylette avait eu envie de me dire quelque chose. Un message.

"Va donc dormir petiote..."

 

Posté par la-raconteuz à 18:52 - - Commentaires [4] - Permalien [#]
Tags :