27 décembre 2012

Si t'étais médecin ça se saurait...

Ça a commencé avec un petit pipi.
Le petit pipi qui n'est pas comme d'habitude, qui picote et qui dit que "Houla-putain-de-sa-grand-mère-je-me-cogne-l-infection-urinaire"!
Mais ça va, c'est pas pire.
Je dégaine les 3litres de flotte en à peine 1heure, je frôle le comas hydraulique, et j'attends l'annonce du prochain pipi...
Et là vu ce que je viens de me torcher c'est pas normal de vidanger que "ça".
J'ai effectivement un soucis interne.
Mais ça va c'est pas pire, j'ai déjà fait.
Je connais.
Faut juste que je prenne le petit sachet magique et zou 1h après c'est oublié.

"_ Allo copine? Ouais dis c'est quoi le médocs pour les infections urinaires?
 _ Furadantine. C'est super efficace tu vas voir! Bon courage ma chatte.
 _Ouais bah justement ma chatte...euh... bref! Bisous ma poule!".

Évidemment pour avoir un médoc il faut une ordonnance.
Et pour avoir une ordonnance il faut aller voir un médecin...
Bah moi j'ai pas le temps de m'encombrer avec ça (j'étais en mode "7jours avant la fin du monde") et j'ai encore moins l'envie de donner 25 balles pour entendre un truc que je sais déjà.

Le plus rapide et le moins coûteux c'est de demander au père de ma pote, qui lui est podologue, de me faire l'ordonnance.

Easy j'ai le papier, easy j'ai le médoc!
C'est partit pour une semaine de traitement.
Je protège mes arrières avec le jus de cranberries (dégueu), le sevrage d'alcool pendant une semaine (sympa le foie gras de Noël à la grenadine), et les 2litres d'eau par jour...
Une semaine après c'est bon je suis réparée.

Bon, ça a continué avec juste des petits frissons.
Les petits frissons qui annoncent la maladie, accompagnés de courbatures qui te disent "Houla-putain-de-sa-grand-mère-je-me-cogne-la-dengue-de-Noël".
Mais ça va c'est pas pire.
J'ai jamais fait par contre.
Mais on m'a dit qu'on s'en sortait toujours.
Cette fois je me décide quand même à aller voir un médecin, parce que quand même y'a quelqu'un qui m'a dit que des fois et bah la dengue elle pouvait être hémorragique...
Et pour le coup je connais pas le nom du petit sachet magique.

"Salut Doc'. J'ai la dengue, 'pouvez me dire si c'est l'hémorragique?
_ Quels sont vos symptomes déjà?
_ Fièvre, mal au dos, courbatures, mal à la tête, et j'ai le ventre gonflé. Alors? C'est l'hémorragique??!
_ Mal aux reins?
_ Euh oui mais j'ai mal partout en même temps et j'ai le ventre si gonflé. Alors la dengue?
_ Douleur pour uriner?
_ Euh non mais j'ai fait une infection urinaire la semaine dernière mais c'est bon c'est réparé. Alors la dengue? C'est l'hémorragique??!
_ Non Mamzelle c'est pas la dengue et encore moins l'hemorragique c'est une pyélonéphrite!"

Rah bordel, c'est quoi ce truc??!
Bon bah c'est une infection urinaire mal soignée qui remonte aux reins!

Bon bah ça s'est fini à l'hôpital.
Mais ça va c'est pas pire.
Je connais l'hôpital.
La ribambelle d'examens du sang, du pipi, de l'échographie et tutti cuicui... easy!
Sauf que j'en sors avec 15 jours d'antibio, interdiction absolue de m'exposer au soleil parce que photosensible, et surtout pas d'alcool pendant des semaines!

Non mais Doc', t'es au courant qu'on vit sur une île et qu'à moins de me trimballer en burka je vois pas comment je vais éviter le soleil!
Et t'es au courant que dans 4 jours c'est un peu le 31 bordel!
Et que j'avais un peu prévu de me mettre une sacrée race pour l'occas'!!

Bon bah la prochaine fois que mon petit pipi me brûle j'irai de suite voir un médecin...
Parce que y'a pas à dire mais c'est un métier quand même hein!

2012 l'année de la loose... je me demande bien sous quel signe sera 2013...
L'année de la...?...
Nan j'vois pas...

Posté par la-raconteuz à 09:00 - - Commentaires [6] - Permalien [#]


21 décembre 2012

Et après?

Ça y est c'est aujourd'hui?
On est bien le 21 c'est ça?
Alors quoi?
C'est aujourd'hui que ça s'arrête les gars?!
Aujourd'hui qu'on s'éteint?
Aujourd'hui qu'on redevient le Rien.

Pour moi c'est aujourd'hui où ça commence justement!
Cette semaine aux 4 coins du monde m'a permis de vivre chaque instant comme si c'était le dernier.
Et c'était vibrant d'y croire.
Ça m'a facilité les échanges, les rencontres, ça a brisé les tabous, les barrières.
Ne plus se dire "et si je le faisais..." mais le faire tout simplement.
Prendre ce que la vie nous offre, choisir de dire oui à tout, ne plus avoir peur surtout.
Avant j'avais peur de tout dans la vie.
J'avais peur du noir, peur de mourir seule entourée d'une horde de chats sauvages, peur de partir mais peur de rester aussi.
J'avais peur du vide, peur de la profondeur.
Peur des gens jusqu'à en avoir peur de moi.
J'avais peur de la vitesse, peur de la chute, peur du contrôle et de sa perte.
Peur du journal télé et peur des couteaux.
Peur qu'on m'oublie, qu'on ne m'aime pas, qu'on se lasse de moi...

Et si j'arrive à dire "j'avais" c'est parce qu'aujourd'hui je me sens plus forte et plus confiante que jamais.
La trentaine c'est l'âge d'or pour la femme n'est-ce pas?
Grâce à tout ces gens que j'ai rencontré, grâce à ceux qui m'ont aimé et surtout grâce à ceux qui m'ont détesté aujourd'hui je n'ai plus peur.
Grâce à tous ces pays que j'ai visité, à leur terre, leur soleil, leur ciel et leur mer.
Alors oui pour moi c'est aujourd'hui que tout recommence et je ne m'arrêterai pour rien au monde, même pas parce que les autres ils ont dit que le 21 c'était fini.

Je trouve ça juste triste de passer à côté des belles choses, des belles personnes.
Parce qu'il y en a pleins.

Il n'y a pas que ce que les médias veulent bien nous dire.
On est assaillis à longueur de journée par des malheurs, par la tristesse humaine, par la chute de l'homme, par sa haine, par sa folie.
Désolée les gars, mais moi tout ça ne m'interresse pas.
Je préfère rester sur mon caillou, rester avec mes yeux de gosse et croire que Oui tout est possible.
Je veux continuer à croire que la guerre n'existe pas, que les glaciers ne fondent pas, qu'on ne me force pas à manger du plastique, qu'on ne me tue pas avec l'aluminium, que le racisme n'existe pas, que les femmes sont respectées partout, que les enfants du monde entier sont dorlotés...
Pourtant je le sais tout ça mais je ne veux pas le savoir.
Je veux continuer à croire qu'il n'y a qu'une seule chose indispensable à l'humain: l'amour et le respect de ce qu'on a et de ce qu'on est.

On était Rien, on est devenu Tout et n'importe quoi.
Beaucoup trop vite.

Alors aujourd'hui je vais tâcher de continuer à vous raconter du futile, du drôle, du facile.

Parce que c'est comme ça que je veux le voir mon monde.

Je vous souhaite donc le meilleur en ce début de nouveau monde.
Et juste comme ça, pour essayer, dites "oui" quand la vie vous offre un cadeau.
Ça peut vous amener tellement loin, je vous le promets.

Posté par la-raconteuz à 08:12 - - Commentaires [5] - Permalien [#]
Tags :

14 décembre 2012

7 jours avant la fin...

Hey lecteur, c'est pas que je veux chercher à te faire peur hein, mais là concrètement, il nous reste que 7 jours avant la fin.
Enfin c'est pas moi qui l'a dit, c'est quelqu'un qui m'a dit, mais j'ai pas le droit de dire qui.
Et je sais qu'en ces périodes de fêtes de fin d'année t'as un peu d'autres choses à penser mais au cas où lecteur, il serait grand temps de te poser cette question:
"Qu'est ce que je ferai si je devais trépasser dans 7 jours?"
Vague question...

Moi perso j'y crois pas trop à cette fin du monde mais au cas où, j'me dis que ça serait super con que je parte sans avoir fait tout ce que je voulais faire avant de passer de l'autre côté.
Le jour de mes 29ans, c'est à dire y'a pas si longtemps que ça hein, j'ai fais la liste de ces choses que je voulais avoir faites, ces endroits que je voulais avoir vu avant mes 30ans. Et pour ça j'avais 12 mois.
Le problème c'est que les Mayas sont passés par là et que du coup il me reste que 7 touts petits jours, et que ça s'annonce un peu tendu.
Mais je vais quand même essayer.

Vendredi 14 décembre:
19h30 veille de week end, je m'attaque à la phase la plus importante: avoir du temps.

"_ Boss, j'peux vous parler 5minutes?
_ Vite fait alors Soïz, j'suis hyper pressée.
_ Ca va allez vite vous inquiétez pas. C'était juste pour vous dire que je serai pas là demain. Ni Lundi d'ailleurs. Je démissionne.
_ ...Ha...???
_ Allez salut!"
Pas besoin d'aller dans de plus amples explications, moi aussi jsuis hyper préssée.

Samedi 15 décembre:
Après avoir passé la journée à me dorer la pilule à la plage je rentre me préparer pour LA dernière soirée sur le caillou.
Je me suis manucurée, épilée, crémée, maquillée.
Je sens le sable chaud et les blés...
A l'heure qu'il est je ne peux évidemment pas vous dire ce qu'il s'est passé...on est que le 12!
Mais je suis sûre que j'ai kiffé sa mémé!

Dimanche 16 décembre:
De bon matin, même pas fracassée de la veille (en mode "fin du monde" t'as plus la face à l'envers de lendemain de soirée) donc de bon matin je pars faire de l'avion-stop et je m'envole pour NYC!
The American Dream!
Yes I can.
Yes I do.
Poupou pidou!
Central Park, les écureuils, Manhattan, la Statue de la Liberté, le Apple store et le Magasin de M&M's...
Ouais genre c'est les gens qui sont allés là bas qui parlent que de ça tout le temps alors moi aussi j'veux faire d'abord.

Lundi 17 décembre:
De NYC j'embarque pour un cargo qui me dépose au Taj Mahal.
C'est pas trop si tant sur la route je sais. Mais c'est la fin du monde les gars, j'ai pas le temps de m'encombrer avec des détails géographiques.
Alors l'Inde en 1 journée ça donne: le bain dans le Gange, la découverte culinaire sans frôler l'ulcère bien sûr, la promenade digestive avec un sâdhu et puis euh... une balade en éléphant tiens!

Mardi 18 décembre:
Je quitte l'Inde et ses couleurs en montgolfière. Carrément j'ai plus le vertige.
Et je rejoins le Swaziland.
Je sais pas du tout comment c'est là bas, je connais même pas le nom d'une seule ville, mais c'est un peu comme mon pays: "les terres de Soïz"... Faut pas que je parte avant d'avoir vu comment c'est chez moi!
Au Swaziland je suis proclamée Reine par la population. Et dans la foulée je me suis mariée avec un beau Prince.
Il manquait quelques détails à la cérémonie, du moins par rapport à ce que j'en avais rêvé depuis toute petiote... style la robe blanche, la famille et le vin d'honneur mais ça c'est fait. Je mourrai pas en Mademoiselle bordel!

Mercredi 19 décembre:
Je donne naissance à un si trop joli bébé. Seule, en pleine forêt, assistée d'une louve. Pour le trip nature et sauvage.
J'ai pas pris 25 kilos, j'ai pas attendu 9 mois, j'ai pas eu l'épisio ni les hémorroïdes...
Clac! J'ai dit "yallah" et la louve elle a coupé le cordon avec ses jolies petites dents. Et je suis devenue maman.
C'était hyper émouvant j'suis sûre.

Jeudi 20 décembre:
J'arrive enfin en France.
Histoire de présenter mon enfant qui pleure pas et qui fait déjà ses nuits à ma maman, à ma famille, aux potos.
Désolée les gars je peux pas trop rester parce qu'il nous reste qu'une journée et les au revoir j'ai jamais trop aimé... mais merci pour tout. Merci d'être vous. Merci d'avoir été là et d'y être resté.
Par contre ça vous dérange pas si je vous laisse le bébé?

Vendredi 21 décembre:
... Euh...
Et maintenant je vais où?
Où est ce que je veux la vivre cette fin du monde? Avec qui?
Seule sur les routes?
Avec les amis d'ici?
Avec ceux de là bas?

Nan vraiment les gars c'est pas possible.
J'peux pas, j'veux pas.
Et en plus j'suis même pas prête!
Alors les Mayas, contents ou pas, bah moi le 22 je serai toujours là!
Mais ça ne m'empêchera pas de continuer à vivre comme si aujourd'hui était le dernier jour.
Parce que ça passe quand même beaucoup trop vite tout ça...

Posté par la-raconteuz à 15:30 - - Commentaires [5] - Permalien [#]
Tags :

07 décembre 2012

Y'a quelqu'un qui m'a dit...

Depuis ma gamelle je préfère laisser Moby sur le parking quand il pleut et lever le pouce.
C'est plus sûr.
Ici tu peux faire du stop sans te poser la question suivante: « Est ce que je risque de me retrouver découper dans un bois en montant dans la voiture de quelqu'un que je ne connais pas? »
De 1: parce que tu connais tout le monde. Et que c'est rarement quelqu'un que tu connais qui risque de te découper en morceaux.
Et de 2: parce que... parce que je sais pas mais les gens ici ils font pas trop des trucs bizarres comme on lit partout dans les journaux. C'est vrai quand on y pense, les faits divers de l'île c'est un peu les actualités des bisounours.

 « Le gentil chauffard qui a malencontreusement rayé la portière de mon auto serait prié de me contacter afin de trouver un arrangement à l'amiable parce que de toute façon il y a eu des témoins »

Ou encore.

« La personne qui est partit avec ma voiture sans se rendre compte que ce n'était pas la sienne serait bien aimable de me la redéposer là où il l'a trouvé ».

J'éxagère à peine...

 

Tout ça pour dire que de bon matin, me voilà partit à la superette munie de mon poum-poum short (pour éviter d'attendre trop longtemps en plein cagnard) et de mon pouce en l'air. Quelques minutes à peine et zou 2 gentils messieurs dans une belle voiture s'arrêtent.
En voiture Simone!

N'étant pas très matinale je les laisse continuer leur bavardage et profite du trajet pour revoir ma liste de courses.

Ça parle projet d'avenir, de foi en l'humain... que des trucs chelou dans le genre...j'avoue que j'arrive pas trop à comprendre de quoi ça s'agit leur discussion.

Et c'est là où l'un des deux se sent obligés de me faire partager leur plan.
Ils sont ici en mission, ont appris des choses et veulent les partager avec les gens de l'île.

Hum hum... ma curiosité en demande un peu plus les gars.

_Genre vous avez trouvé quoi?
_Des choses mystérieuses dans les écrits.
_Genre des chasses au trésor?? Des vieux manuscrits??? Des pyramides???!
_Nous avons trouvé la vie éternelle.
_Wouaw vas y tu déconnes?

Dans quelques secondes je vais découvrir le produit miracle qui fait que ayè on va plus mourir?!

_Vas y! Expliquez moi votre truc! Moi aussi j'en veux!

Et c'est là où j'ai compris que je me faisais complètement embobiner parce que le monsieur il commence sa phrase par « Dieu nous a dit que... »

Ha ouais d'accord... pffffff comment j'suis trop naïve moi!
J'étais sûre qu'ils allaient me sortir le truc de ouf malade pour pas mourir.
Non parce que, depuis que je me rapproche sacrément de la trentaine, je commence à bien kiffer et ouais pourquoi pas, s'il y avait un truc qui fait que bah je pourrai rester encore plus du double que ce que j'ai déjà fait ça pourrait être pas mal.
Genre je pense pas que je vais atteindre les 90 piges en mode hyper easy.
Enfin j'sais pas hein mais des 60 aux 90 ça m'a pas l'air d'être l'éclate totale de toute façon...

Bref. Les voilà à me baratiner de « Dieu nous a dit que... »
Oui oui moi aussi y'a quelqu'un qui m'a dit que... on connaît la chanson!

Et les voilà à me parler du 21/12/12... que je sais même pas de quoi ils parlent mais je sens qu'ils veulent me faire flipper!
En gros si je suis bien gentille et que je fais tout bien comme « Dieu nous a dit que » bah j'ai pas à m'inquiéter je serai épargnée de fin du monde.
_Ha carrément? Et faut que je fasse quoi?!

Je ne le saurai jamais puisqu'on arrive à destination. L'île est vraiment petite oui.

Perso, Dieu il m'a jamais trop dit ce que je devais faire dans la vie, mais ma mère elle m'a bien dit de toujours dire merci.

_Merci Messieurs de m'avoir pris en Stop. Ce fut un plaisir. Bonne journée à vous. Au revoir. Merci encore. A bientôt. Merci!

 J'espère juste que s'il se passe vraiment un truc le 21 décembre et bah j'espère qu'il diront bien à leur poto Dieu que la p'tite du bord de la route elle était hyper polie.

 

Posté par la-raconteuz à 14:40 - - Commentaires [9] - Permalien [#]
Tags :