La liberté est-elle le pouvoir de tout faire?
Ça aurait pu être un bon sujet de philo à traiter en 4 heures.
Comme j'ai toujours eu un peu de mal avec la philo, j'ai préféré répondre à cette question en 1/4 de seconde.

OUI!

Bam, allez ça c'est fait, OUI!
Oui la liberté est le pouvoir de tout faire.
Tout!

Moi jm'en fous, j'fais c'qui me plaît, me plaîîîît, nous disait la mythique mais non moins indémodable Compagnie Créole.
On connaît la chanson...
Enfin "j'men fous j'fais c'qui m'plaît" dans la limite du raisonnable bien évidemment.
Hum...
Le raisonnable je sais pas très bien faire.
Beaucoup trop entière pour être dans le raisonnable.
Et puis "l'amour a ses raisons que la raison ne connaît point", nous disait notre cher Blaise Pascal.
Wouaw le ping-pong culturel!
J'te passe de la Compagnie Créole à Blaise Pascal en 2 secondes!

Nous y voilà!
L'Amour, la Liberté, Être Libre d'Aimer...

Bon, j'vais pas te faire une dissert' hein, et encore moins un dessin, tu vois bien de qui j'vais te parler.

Du Captain'.
Bah oui hein. Pffff...
Non parce que genre, il m'a vendu du rêve avec son tour du monde des Antilles, avec les dauphins, les tortues, les nav' et ma copine Dinghy et puis aussi les couchers de soleil et les grains et... ouais enfin tu peux lire l'aventure dans le détail par ici.
Donc oui, il m'a vendu du rêve et puis zou, il a ripé loin loin loiiiiiin!
Encore un peu plus loin même... partir plus loin que ça c'était limite pas possible.

Mais j'ai de la ressource moi!
J'suis une psychopathe! Le loin loin loin ça me fait pas peur!

Allez Captain' fait moi rêver, dis moi par où c'est-y qu'il faut que j'te retrouve?

Et steuplait, cette fois, si on pouvait éviter les zulus et les rivières de crocodiles au fin fond de l'Afrique du Sud comme l'année dernière, ça m'arrangerait. Et promis je me ramènerai pas avec des poux...
Alors?
Où?

Suspense...
Roulement de tambours...
Galipettes et Triple loots arrière...

Tadaaaaam!

PHUKET!

Ha ouais quand même??!
Euh... mais c'est que ça va pas être des masses pratique ça.
Non parce que la Thaïlande, c'est un peu complètement de l'autre côté de la planète quand tu es à St Barth!
Et moi l'avion j'aime pas très trop bien ça tu le sais.
Alors vas-y c'est quoi le circuit?!

Accroche toi, ça fait peur.

Le circuit c'est:
30h enfermée dans 5 avions de 3 compagnies différentes avec seulement 7h d'escale et 11h de décalage horaire dans ma face.
Soit un total de 48h de voyage.

Dans le détail ça donne ça:

Départ de St Barth en mode belle-et-fraîche: Bye Bye les potos, Ronron mon Dinou Fils, j'vous aime, vous allez me manquer mais le Captain... J'vais voir mon Captain quoi! HiHaaaa!
Arrivée à St Martin, j'ai 2h pour manger un bout, fumer quelques clopes, me dégourdir les guiboles.
Je redécolle pour New York (en 5h de vol) je suis toujours en mode belle-et-fraîche, et le manque de nicotine, je l'imagine, supportable.
Zou!
Dans ma tête c'est la nuit, je peux caler mon loup sur les yeux, enfiler les chaussettes moches et espérer dormir au re-redécollage de New York... mais non.
Puisque de New York je me fais une escale technique à Vancouver sans descendre de l'avion!
Non mais Roger, tu peux pas faire un plein d'essence digne de ce nom bordel?
T'es sûr que le New York - Phuket en direct c'est pas possible?!
J'pourrai au moins descendre fumer une 'tite clop' steup? Allez Roger!

Non bah Roger va faire de son mieux je l'espère, mais le New York - Phuket en direct c'est pas possible. 
Je sens que l'escale technique va me faire péter un plomb.
Je vais éventuellement réussir à me faire sortir de l'avion pour avoir agressé une hôtesse de l'air, ou parce que je serai allée fumer en scred' dans les chiottes...
Si je parviens à garder mon calme, de Vancouver et son escale technique, je re-re-redécolle pour 16h de vol, alors que moi je serai dans ce f*cking avion depuis déjà 4h30!
Je reste donc plus de 20h enfermée dans cet avion!!
L'horreur.
Rien que de l'imaginer, je suis en train de vriller et je fume clope sur clope en l'écrivant.
Roger, je t'en supplie, je t'en conjure, je t'en prie...
Assomme moi!!! 

Le voyage va continuer avec un petit atterrissage à Hong Kong.
Non mais Hong Kong les gars!
Je vais atterrir à Hong Kong en mode "ch'veux-gras-haleine-de-poney-cernes-noires-sous-les-yeux" genre je sais plus quelle heure, quel jour, ni quel pays je suis.
Mais faut voir le bon côté des choses, j'suis jamais allée à Hong Kong.
Et après quelques 3h à Hong Kong, je re-re-re-redécolle pour 4h de vol avant d'arriver, enfin, à Phuket.
En mode poussez-vous-je-veux-fuuuuumer-pousse-toi-lààà-dégage!-mais-bouge-c*nnard-ou-jte-fume!!-FUMER!!-Et-une-douuuche!-RAAAh-j'veux-une-douche-p*tain-de-bordel-de-chi*ttes-ta-m*re!-J'en-ai-marre-j'veux-fumer-me-laver-et-dormiiiiir-les-jambes-allongées!!!-Haaaaaaaaa!!!
Alors qu'il faudrait que je sois en mode belle-et-fraîche-cuicui-les-p'tits-zoiseaux-je-suis-si-douce-et-je-ne-suis-qu'amour-et-papillons-dans-les-yeux pour les retrouvailles de ouf malade avec mon Captain.

En parlant d'oiseau... mon p'tit voyage c'est 19265 kms à vol d'oiseau... une broutille.
Ha bah je sens que je vais bien rigoler moi.
Ha bah ouiiiii comment ça va être trop super génial!

Dois-je te rappeler que j'ai la chkoumoune dès qu'il s'agit de réserver un billet d'avion?!

Il y a eu la fois où je me suis pointée avec 1 mois d'avance sur ma réservation initiale, à l'aéroport de Quito... ce qui m'a valu de rester en zone de transit pendant 48 heures dans le terminal de Bogota, parce qu'à Quito la dame elle avait pas vu que j'étais arrivée avec un mois d'avance...
Mais la dame de Bogota, elle, elle l'avait bien vu! Je suis donc restée bloquée en zone de transit comme une cloch', sans un sou, à supplier toutes les dames des guichets de bien vouloir me laisser partir, en leur pleurant en espagnol que je n'étais rien qu'une truffe qui s'est plantée de mois en réservant son billet.
Un grand moment. 
Il y a aussi eu la fois où je suis arrivée de Bora Bora à Londres avec 1 jour de retard, parce que je n'avais pas vu/lu le petit +1jour à côté de l'heure d'arrivée, ce qui m'a valu de rester coincée à Londres (ayant perdu ma connexion pour Paris) pendant 1 semaine.
Encore une fois comme une cloch', sans un sou, à devoir pleurer sur Facebook un ami d'ami d'ami de bien vouloir m'heberger pendant 1 semaine.
Sans oublier la fois où j'ai voulu valider mon retour de St Martin à Paris en ne sachant pas si j'avais acheté mon billet en métropole, à St Barth, en agence ou encore sur internet, du coup je ne savais pas à qui m'adresser pour valider le retour et je n'étais même plus certaine de l'avoir acheté au final.
Cette histoire se passe par ici.
Et le meilleur pour la fin, que tu peux lire , ce retour de St Barth où j'ai dû faire passer mon Dinou Chat Fils en passager clandestin, suite à un "beug" informatique dans ma réservation...

Non mais Captain, comment tu veux que je m'en sorte avec tous ces changements, ces escales, ces décalages horaires?
A tout moment je vais arriver à Tombouctou au lieu de Phuket moi!!!

Mais aujourd'hui, grâce à un technicien de chez un super comparateur de vol liligo.fr je viens de valider mon billet en toute sécurité.
Non parce qu'avant de valider, il y a une fenêtre qui s'est ouverte et c'était écrit:
"Relisez calmement tous les détails de votre voyage avant de valider."
J'me suis calmée, j'ai bien tout relu et j'ai dis BANCO!

Banco je vais retrouver mon Captain à Phuket!!!
Banco je suis libre!
Je suis libre de pouvoir tout faire!
Tout!

Alors d'accord, j'ai eu 5 en Philo au Bac, mais j'suis sûre qu'aujourd'hui j'ai 20/20 en Vie!

Trêve de blabla, j'ai encore pas mal de trucs à faire...
Ha bah oui j't'ai pas dis.
Je pars jeudi!

J'peux crier là non?!

Haaaaaaaaaaaaaa!!!!!

Phuket! J'vais r'trouver mon Marin à Phuket!!!

photo marinero

 

 

(à suivre...)