Langkawi... Petite île de Malaisie te disais-je...

Je n'ai pas vu grand chose de Langkawi, parce que si on est venu jusqu'ici c'est juste pour faire le plein de gazole et les appros.
Alors non je n'ai pas fait la sirène, non je n'ai pas nagé avec les 'ti poissons, ni roucoulé sur une plage déserte.
Mais j'ai porté des cartons, rempli des sacs, tiré des chariots.
Bref, j'ai travaillé.
Et puis une fois la tâche accomplie bah on a dû reprendre la mer parce que le temps nous était compté.
C'est pas que j'en meurs d'envie mais le Phuket Trip touche à sa fin et y'a Roger qui va pas tarder à vouloir me faire décoller pour le caillou.
J'te l'dis que je commence à plus trop avoir le sourire ou pas?
Mais j'arrive quand même à profiter d'une dernière escale sur Koh Lipe.
On arrive de nuit, j'suis assise à la proue du bateau, les pieds dans le vide, et j'me prends un peu pour Rose dans Titanic.
Tu vois le tableau?
J'me sens un peu comme la "Reiiiine du Mooooonde!".
Mais la Reine déchante de plus en plus...
Parce que vraiment ça sent la fin et ça j'aime pas très bien.

Le lendemain matin on repart pour Phuket, 15h au moteur parce qu'Eole aussi fait la tronche.
J'essaie du mieux que je peux d'envoyer de sales ondes magnétiques au moteur pour qu'il tombe en panne...
Parce que sans Eole et sans moteur bah j'arriverai jamais à temps pour décoller avec Roger.
Et comme ça bah je pourrai rester avec mon Captain!
Hein on fait ça dis? Hein??!

On dit que je reste?!
Ouais d'accord!
Alors on dirait que je reste et que je serai bien tranquille dans mon coin et que je ferai bien à manger et bien le ménage et comme ça bah je pourrai faire l'Hôtesse pendant que la croisière s'amuse?! Hein?!
Allez on dit que tu m'fais un mot steuplait?
Tu m'fais un mot pour dire à Roger de pas m'attendre, que j'suis dispensée d'assiduité du vol retour pour le caillou! Heiiin diiiis...

Mais dans la vraie vie il faut que je rentre.

La dernière nav', la dernière soirée, le dernier dodo... et je me retrouve dans le hall de l'aéroport, bien moins tirelipimpon sur le chihuahua qu'à l'arrivée.
Et autant je m'étais laissée submerger par la vague d'amour il y a 3 semaines, autant là c'est un tsunami de pleurs qui me serre le coeur.

 

up_and_down

                                            UP & DOWN

 

Haaaan mais vas-y j'aime pas dire au revoir! C'est nuuul!
J'suis à deux doigts de me rouler par terre de chagrin mais faut qu'j'me tienne. Parce que je vais devoir passer 48h en compagnie de moi même, à n'avoir personne à qui pleurer ma peine, personne pour me faire un câlin magique.
Personne.
Dans le No Man's Land. En Transit.
Plus ici et pas encore là bas.
Que moi.
Moi et mes souvenirs.
Les souvenirs de cette si belle aventure.
Je m'accroche à ça.
Et je m'accroche à lui une dernière fois avant de passer de l'autre côté.
Mon Captain...

Haaaa bordel! L'horreur!

J'arrive à la douane. Je pleure.
Je monte dans l'avion. Je pleure.
On décolle. Je pleure toujours.
On atterrit à Hong Kong. Je pleure encore.
Hey mais vas y lààà, ça ne s'arrêtera donc jamais de pleurer??!

D'Hong Kong, on repart pour Vancouver et là à force de pleurs et de lamentation, j'suis tombée.
Plus de force, plus rien.
Le Trou Noir.
Rideau.
Et puis le réveil brutal...
Je suis bel et bien enfermée dans cet avion, seule, loin de lui, loin des miens.
Ha bah jsuis en vrai mode Cosette qui porte toute la misère du monde sur le dos.
J'en rajoute à peine, jsuis assez calée en désespoir...
Non parce que tu crois quoi?
Quand t'es capable d'hurler à la terre entière comment t'es si trop tralala des noix de cocos, que tu transpires l'amour et le bonheur et la joie et la plénitude et la vie juste parfaite... Bah c'est que t'es aussi capable de sentir le même genre de sentiments mais à l'opposé.

Bref, je me réveille le cou en compote, des fourmis dans les guiboles... ouais enfin je me réveille après une nuit dans un avion quoi.
J'allume le 'ti écran pour suivre notre trajectoire.
Suspense...
Combien de temps ai-je dormi?
Oula bah dis on arrive!? Noooo!
Yeah!
Le petit avion il a déjà tout bien traversé le pacifique!
Wouaw!!!
Ouiiiiiii
Je m'étire tâchant de donner des p'tits coups aux 2 chinois qui m'entourent, ces 2 p'tits chinois qui se sont octroyés les accoudoirs durant tout le vol. Allez les gars, debout!
Je suis tellement contente d'arriver à Vancouver, je me rapproche de plus en plus de la maison et des copains. Bien besoin des copains là...
Et au final bah j'aurais fait un si joli dodo. Plus de 10h de vol et j'ai rien vu passer.
Je commence à ranger mes petites affaires, remettre mes souliers, j'me recoiffe, je plie la couverture...
Haaaa allez Roger, jsuis prête!
15 minutes plus tard, il ne se passe toujours rien alors que Roger devrait amorcer la descente...

So?? What's wrong Roger?
Un petit tour d'horizon et je me rends compte que je suis la seule à avoir remonter mon siège. La seule à être assise bien droite collée au siège...
Ma voisine, Mamie Tching-Tchong fait encore un gros roupillon.
Bah ils font tous des gros roupillons en fait.
Bah dis ho les gars!
Allez wake up!
On va atterrir à Vancouver là.
Allez hop hop hop on s'active! La petite escale technique et zou on repart pour NYC après.
......
10 minutes plus tard toujours rien.
Je rallume mon p'tit écran pour le tcheck de notre trajectoire et...
Bah dis hooo pourquoi il a fait demi tour là l'avion sur le dessin? Pourquoi on retourne à Hong Kong??
Hooo Roger?!
Hola nooooon...
Rah l'horreur...
J'ai rien compris à leur ti dessin d'avion, en fait on a à peine quitté Hong Kong.
En fait il reste 8h de vol.
En fait jsuis rien qu'un boulet qui sait pas lire une carte et qui plus est ne sait pas reconnaître l'avant de l'arrière d'un avion. Enfin il est hyper mal dessiné aussi leur avion là!
Jsuis verte.
Et là tout de suite j'aimerais qu'on m'assomme...
J'ai envie d'hurler. De fumer. De pleurer. Oui de pleurer surtout.
Ha bah ça y est j'ai les narines qui me chatouillent. Et le menton qui se met à trembler. Ha bah super, ça y est je chiale.
Tu vas voir que je vais réussir à arriver sur le caillou que je chialerai encore. Va bien falloir que ça s'arrête à un moment.
En tout cas cette petite crise de larme m'est bénéfique, je m'assomme toute seule.
Et zou je me rendors...

Malheureusement je me re-re-réveille qu'il me reste encore 7h de vol.

Je me résigne à regarder un film.
Parce que jsuis tellement énervée que je vais jamais pouvoir me rendormir.
Alors je regarde Love Actually.
Quelle merveilleuse idée.
Le film démarre sur des gros plans de retrouvailles dans les halls d'aéroport...

Ha mais P#^~*! DE CHIOTTE!!! J'suis maudite ou quoi?!
J'suis con aussi, j'aurais dû me faire World War Z, c'est un film de zombie.
J'aurais eu moins de chance de me retrouver une fois de plus à chialer comme une patate.
Bon bah Love Actually quoi...
Ouais ok, je chiale. Pis je fini par me rendormir du coup.
Passionnant ce retour.

Vancouver, Vancouver.
Cette fois on nous fait descendre pendant l'escale technique. Et je me mets à espérer un coin fumeur je ne sais où.
Bon bah non y'en a pas. Obligé de passer 1h dans une 'tite salle avec rien. Génial. J'adore.
Et zou on nous remet dans l'avion.

Et puis New York.
Ça fait 40h que je voyage.
40h que je suis seule et que pas un son n'est sorti de ma bouche.
40h que je pleure.
Mais je me rapproche de plus en plus du caillou.

 
New York...
J'ai 1h30 pour ma correspondance, pas question de se lamenter et pleurnicher, là faut FONCER!!
Je remporte haut la main le sprint en zone de transit et j'explose le record du saut à la perche de comptoirs de douanes.
J'arrive même à aller me griller une clope sur un bout de trottoir verglacé et à me faire engueuler parce que "no smoking miss!!"
Alors là Cowboy, si tu crois que la miss elle va obéir.
Faudra lui passer sur le corps à la miss pour qu'elle l'éteigne sa clope! Tu entends Shérif??

Il fait un froid de gueux. J'arrive à peine à la tenir cette clope, j'ai les dents qui claquent tellement que je misère à tirer une bouffée mais que dalle!! Je l'éteindrai pas t'as compris!?
Et même que j'en rallume une autre!
Non mais ça va dis!
Fait tellement froid que tout le monde fait de la fumée en respirant, toi aussi Shérif tu fumes!? Bouuuh le shérif il fume...

Dans la vraie vie, sache que cette scène ne s'est déroulée que dans ma tête hein.
Pour de vrai, je n'ai pas éteint ma clope certes mais j'me suis faufilée entre les taxis pour que le shérif me voit pas . J'suis quand même pas une guedin!

Et puis St Martin... où je pleure toujours.
Et enfin St Barth...

La maison. Le caillou. Les potos. Mon Dinou.
Vider le sac. Prendre une douche. Fermer les yeux.

DORMIR.

Ça y est le Phuket Trip est terminé.
Me reste plus qu'à recommencer le décompte des dodos avant le retour de mon Captain' sur le caillou...
Et à bassiner ma coloc du "Mais j'en ai maaaaaarre!!! J'suis triiiiiiiste!! C'est quand dans 45 dodos?? Heiiin dis??!"

Enfin 45 dodos, c'est approximatif.
Parce qu'un marin, tu sais quand il part, mais tu sais jamais quand il revient...

Mais quelle aventure!!!
Quelle P*TAIN de BELLE AVENTURE!
J'en veux d'autres...

Allez Captain, on dit qu'tu reviens vite hein...

 

Aujourd'hui ça fait 3 semaines que je suis rentrée sur le caillou.
3 semaines la tête dans le guidon en ces périodes, tant attendues et redoutées de tous: LES FÊTES...
J'prends le temps de dormir un peu et j'te raconte...