Bah on dirait que la raconteuz elle raconte pas très trop en ce moment...
C'est parce que j'étais en phase d'introspéction.
Donc en phase pas très drôle.
En phase où ça se pose pas mal de questions là haut et où mes p'tits copains dans la tête sont à fond les ballons.
C'est la trentaine j'crois bien.
Faire des choix. Les bons surtout.
Et j'crois que j'aime pas très bien ça faire des choix.

Partir? Rester?
S'enfuire? Créer? 
La folie. La raison.
Les coups de tête, les papillons. 
L'aventure, les rires...
La distance et les soupirs.

Et quand tu vis sur un caillou au milieu de l'Atlantique dont tu fais le tour en à peine 30minutes c'est compliqué d'avoir tout ça.
Ce qui est compliqué c'est surtout de satisfaire cette soif d'aventure. Et surtout de savoir ce que c'est "mon" aventure...
Alors j'ai cherché.
J'ai cherché ces coins que je ne connaissais pas encore, ces chemins cachés, ces personnes que je n'avais encore jamais rencontrées.
Parce que je sais qu'il y a pleins de gens intéressants sur le caillou. Suffit juste de les croiser.
Et on a beau vivre sur 24kms² ils sont quand même pas facile à trouver parfois.

Alors j'ai cherché et j'ai trouvé.
Le peintre venu ici pour regarder, qui voit, qui sent.
La douce rêveuse les pieds accrochés à son trapèze et la tête dans les nuages. 
La "guide" celle qui sait, qui ressent.
Le voyageur qui se raconte, et qui te fait voyager.
Celui qui pense, celle qui écoute.
Celui qui danse et celle qui doute.

Que sont-ils venus chercher ici, que sont-ils venus perdre surtout?
Ils voyagent, ils prennent, ils donnent, ils font, ils défont.
Ils croient, ils se noient.
Ils remontent, ils crient.
Ils se cherchent, ils se battent.
Ils obtiennent et repartent.

Une chose est sûre, ils aident. Sans le savoir ils nourrissent ce grain de folie dans l'oeil de ceux qu'ils rencontrent. Ils montrent que tout est possible.
TOUT.
Absolument TOUT.

Alors MERCI à toutes ces belles personnes qui viennent ou reviennent sur ma route... parce que grâce à elles, je me lève le matin en ayant quand même un peu moins la trouille.

Bref, si j'ai pas trop raconté c'est parce que je me faisais une petite cession introspéction dans le Dark Side de l'artiste écorché...
Passionnant...

Non mais sinon, ça va vachement mieux hein!
;-)