L’image contient peut-être : 1 personne, plein air et gros plan

Carnaval 2017 !
Le jour le plus fou du caillou ...
Ha ouais c'était encore bien fou cette année.
Fou !
Tout commençait plutôt pas trop mal. Plutôt bien même.
La Chouette avait fait la sieste, elle s'était réveillée de bon poil et elle voulait bien mettre son costume. Oui elle voulait bien.
Toi parent tu sais. 
Tu sais qu'à tout moment l'enfant ne voudra JAMAIS mettre ce déguisement que tu t'es cassé le c*l à coudre/fabriquer/acheter. 
Ce déguisement que l'enfant n'a jamais voulu quitter la veille de Carnaval, cette seule et unique fois où tu lui as fait essayer. Tu te souviens encore de la crise de maboule. Des longues minutes de négociation.
Non La Chouette tu ne peux pas garder la peau de bête dans le bain. La peau de bête c'est pour demain. C'est demain qu'on va fêter Carnaval.
Donc oui, tout allait plutôt bien.
La Chouette était déguisée, moi aussi. On était hyper opé. 
Crème solaire, lunettes, poussette, goûter, eau fraîche, couches, doudou et tétine, et puis de la batterie dans le téléphone pour retrouver les copains, et quelques bières dans un panier. Pas pour La Chouette les bières. Bah non.
Bref on était opé.
J'ai trouvé à garer l'auto pas trop loin.
Allez hop La Chouette dans la poussette et que la fête commence !
Tout commencait plutôt pas trop mal donc...
Jusqu'à...
Jusqu'à ce que je sorte de l'auto et que je pète mon soulier droit !
Mais maaaaarde ! 
Le bitume est brûlant et d'ici quelques heures le sol ne sera que verres cassés et mégots fumants.
Ch*er.
Pas le temps de retourner à la case.
Je serre les dents et j'avance.
Après 8 heures à marcher et à danser nus pieds je ne sentais plus rien.
J'ai même fanfaronné n'avoir aucun bout de verre dans les pieds. Bah c'est que j'ai de la corne de ouf moi les gars. Ouais trop. C'est que, aucun rapport, mais je vivais sur un bateau. 
Passée une certaine heure tu racontes toujours tout et n'importe quoi à n'importe qui.
Mais n'ayez crainte, à cette heure-ci il y a bien longtemps que La Chouette était dans les bras de Morphée, à la clim, dans son petit lit, après avoir dansé elle aussi sur le rythme des tambours battants.
Ouais donc j'ai fini à pieds. 
Nus et à pieds...
Nus pieds. Bah non j'ai pas fini nue.
À pieds parce que La Chouette est partie avec l'auto.
Enfin... c'est pas elle qui conduisait. 
Bah non.
Non mais je suis pas indigne. Bah non.
Dignement.
J'ai fini dignement sur le bord de la route à attendre qu'un gens veuille bien me covoiturer, moi et mes pieds flambants neufs que je pensais.
Bon...
Je vous raconte pas l'état du bordel plantaire au réveil. 
J'ai des OPNI. (Objets plantés non identifiés)
Et quelques traces de brûlures.
Ma French ressemble plus à une Roumaine qu'autre chose et je pense qu'à moins de poncer je ne vois pas comment retirer cette couche crado de pieds de gitans qui est hyper incrustée.
Bref, tout commencait plutôt bien et s'est fini pas trop mal.
Mais j'ai quand même un peu mal.
Ouais j'ai mal.