L’image contient peut-être : une personne ou plus, tasse de café, boisson, gros plan et intérieur

Tu l'imagines la nuit que je viens de passer ?!
Mais si tu l'imagines...
Ma nuit.
Cette nuit...
Je pense que tu peux lire ma nuit juste dans mon regard. Dans ce doux regard matinal. 
La nuit.
Ma nuit.
Une nuit particulière.
Une nuit que je n'oublierai jamais...
Ha cette nuit.
Pleine d'émotion et de frissons.
Cette nuit.
De folie et de douces galipettes...
Regarde bien...
Je suis certaine que tu peux retrouver des traces de ma nuit juste dans le creux de mon cou.
Cette nuit.
Quelle nuit....
Haaaaaa.
Je ne vais rien te cacher. 
Je vais tout te dire. 
Tout te raconter de cette nuit... 
Cette nuit l'enfant Chérie a passé sa première nuit dans un lit de grande.
Couchée sans trop de heurt, à minuit elle s'est réveillée par terre (par quel moyen je ne le saurai jamais) et a décidé que la nuit était finie. 
Terminée.
Minuit est devenue l'heure parfaite pour mettre le bordel ! 
Cette enfant est noctambule, nyctalope.
Elle est capable, sans préambule, de te niquer ta nuit et de faire de toi une escalope.

Je n'ai pas voulu me lancer dans un monologue sur l'importance du sommeil chez le petit enfant et je l'ai bazardé en douceur dans son lit et je me suis écroulée à côté d'elle.
Je me suis fait arracher une poignée de cheveux. J'ai eu des petits doigts dans mon nez et des gros coups de genoux dans les côtes.
J'ai essuyé près de 2 heures de lutte romano antillaise. 
Et l'enfant s'est endormie.
Ravie de me souffler son haleine de tétine qui fouette dans les naseaux.

Si personne n'y voit d'inconvénient je vais m'enfiler une barrique de café et je vais essayer de tenir le coup de cette journée qui commence.

Regarde à nouveau ce magnifique selfie matinal et tu verras...
Tu verras que je n'ai pas le doux regard matinal mais juste l'envie de démonter les dents de celui qui a inventé l'expression "dormir comme un bébé". Tout dépend de ce qu'on cherche à faire croire de nos jolies photos. 
Point de vue...
Vraie vie.