30 avril 2017

Boulette ...

L’image contient peut-être : une personne ou plus et gros plan

{La boulette du jour...}

À la pharmacie, accompagnée de La Chouette qui en a ras le pompon du ravitaillement dominical.
Il nous faut :
Homéopathie pour calmer les petits aléas de la vie.
Eau micellaire pour le démaquillage quotidien.
Dolicrane, je sens que je vais en avoir besoin aujourd'hui.
Et puis les tétines préférées de La Chouette.

_Et il te faudra autre chose avec ça?
_Euh.... non c'est bon.
_Alors ça te fera...
_Ha si attend! J'ai oublié un truc, dis-je.

Et me voilà partie au rayon kiki. 
Hop hop hop vite vite vite !
Il me faut ÇA ! 
Je retourne à la caisse et donne ça au pharmacien.

_Voilà c'est bon j'ai tout, merci. Je suis dans la lune ce matin, j'avais oublié que je n'en avais plus...
_Euh oui d'accord... alors ça te fera €$€£.
_Je vais payer en liquide.
_Euh bien sûr. Le liquide c'est bien. C'est mieux quand c'est liquide...
_Voilà.
_Merci.
_Bon week-end.
_À toi aussi.... Bon courage...
_Merci. Ça va aller j'ai l'habitude.
_Ha merde...
_Non mais ça va t'inquiète. Je gère.
_Ha d'accord. 
_Allez salut. 
_Salut... 

Et en rentrant à la case je me suis rendue compte que j'avais acheté ça. Une huile lavante pour muqueuse anale à tendance hémorroïdaire. 
Alors qu'à la base je voulais juste un lave chatoune....

Je me fatigue toute seule.

Posté par la-raconteuz à 03:13 - - Commentaires [0] - Permalien [#]


24 avril 2017

Overdose ...

L’image contient peut-être : une personne ou plus

Aux grands maux les grands remèdes...
J'vous préviens, j'vais m'enfiler tout ça d'un coup d'un seul sans réfléchir.
Tout!
Direct dans le gosier. 
Je vais croquer tout ça bien fort à m'en faire sauter les plombages et avaler sans réfléchir.
Au mieux je me fais une hyper-hypo-glycémie, et je m'évanouis. 
Au pire je m'étouffe dans mon vomi.
Et au pire du pire...
Non rien.
Au pire du pire il n'y a rien.
Rien qui ne puisse y résister.
Le chocolat c'est la vie.
D'habitude je suis une adepte du noir, le celui que tu en manges un carré et que ça suffit merci. 
Tellement noir. 
Tellement chargé en cacao. 
Le celui que tu te dis que tu ne pourras pas prendre un gramme dans le boule avec ce carré si cacaoté. Le celui que tu savoures après une salade à base de graines en le faisant fondre sous 3 litres d'infusion détox.
Mais...
Aux grands maux les grands remèdes.
Les merdes au lait ça c'est du lourd.
Du bien lourd face à la belle journée de marde que je viens de passer...
Le chocolat je vous dis.
Le chocolat c'est la vie.
Et je vous préviens, j'dis ça j'dis rien mais, je suis à 2 doigts d'aller m'acheter un coca.
Ouais...
Une belle journée de marde les gars.

Posté par la-raconteuz à 03:12 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

23 avril 2017

Sur ma route ...

L’image contient peut-être : plante, arbre, montagne, plein air et nature

Cette terre que j'ai traversée en avion, en bateau, en bus, en quad, à pied, à dos d'âne, en train...
Cette terre dont j'ai fais le tour en long en large en travers.
Je m'y suis noyée d'envie, j'y ai plongée les yeux fermés sans jamais savoir où j'allais m'arrêter. J'ai grimpé, couru, sauté, aimé, pleuré.
Pleuré de bien. Pleuré de trop.
C'était enivrant.
J'ai rencontré 1000 personnes, goûté à tellement de saveurs, j'ai senti le beau, le vrai et le dur aussi. J'ai touché. Écouté. J'ai pris la claque de ma vie cent fois. Tellement fort. 
Cette claque en pleine gueule de réaliser la chance que j'avais.
La chance d'être une femme qui a grandi sur une terre libre.
Je n'oublie pas que sur certaines routes j'ai parfois eu peur pour ma liberté, peur de ne pas savoir comment vivre en tant que femme.
Une femme d'ailleurs.
Une femme de partout et nul part.
Une femme sur les routes, en soif d'aventures.
Alors quand j'avais trop peur je marchais.
Marcher sans se retourner.
Marcher pour inscrire. Pour ancrer.
Pour laisser ma trace.
Marcher sur terre, la tête en l'air.
Et le coeur ouvert à tout ce que la terre avait encore à m'offrir.
C'est sur la route que je me suis trouvée. L'ambiguïté du voyage. 
Aller voir ailleurs si j'y suis.
Pas à pas, j'ai ramassé les miettes.
J'y étais.
J'y suis.
J'y reste.

C'est tout ce que je vous souhaite pour garder confiance en l'Homme.
Se reconnecter à la terre et s'ouvrir au monde.

Love !
Surtout ce soir.
Du love en barre.
💜

Posté par la-raconteuz à 03:10 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

20 avril 2017

Il faut peu de choses ...

L’image contient peut-être : fleur, plante, ciel et nature

Comme quoi... il faut peu de choses finalement.
Grâce à quelques jolis mots, à de douces attentions et à beaucoup d'amour. 
Surtout de l'amour...
Même après s'être fanée, il est possible de s'épanouir à nouveau.
En encore plus grand. 
En deux fois plus beau... 

Avec La Chouette, on a bien fait tout comme on a vu sur les tutos.
Et TADAM ! 
Notre belle orchidée et sa deuxième vie...
Comme quoi.
Ce n'est pas si compliqué la vie.
Avec de l'amour.
Beaucoup beaucoup d'amour.
💜💜💜

Posté par la-raconteuz à 03:09 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

07 avril 2017

Dépaysement ...

L’image contient peut-être : 1 personne, gros plan

Le selfi pourri du vendredi ...
13h, je monte dans l'auto qui était en plein cagnard depuis des heures, je fais le petit geste habituel pour ouvrir les vitres. 
Vu la chaleur dans l'habitacle, bouger un index me fait perdre 3 litres de flotte.
Et c'est à ce moment là que le bitin électrique des vitres a décidé de décéder.
Il doit faire 52* dans le bordel...
C'est bien.
Je suis contente.
Ça faisait longtemps que je voulais visiter la Suède et ses saunas.
Chouette !

Ps: oui j'ai toujours une chaise de jardin dans l'auto. On n'est jamais assez trop prévoyant dans la vie.

Posté par la-raconteuz à 03:07 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

06 avril 2017

Et Si ...

L’image contient peut-être : 1 personne

Et si ...
Si j'étais arrivée plus tôt dans ta vie.
Si tu ne m'avais pas eu à 47 ans.
Si tu n'avais dis oui pour la dernière, que tu ne voulais pas forcément.
Oui pour la dernière mais vite alors, manquait de temps.
Si je n'avais pas été celle pour combler. 
Si je n'avais pas été le bébé médicament.
Si je n'avais pas eu ton sourire, ta bouche, tes traits. 
Ton portrait.
La celle d'amour et de douceur.
La celle pour oublier les malheurs.
Si je n'avais pas eu ton grain décalé. 
Ton âme d'artiste, ton envie de tout, ta folie de rien.
Si j'avais su que le temps nous aurait autant manqué.
Si tu avais pu voir ce que j'aurais fais pour vivre ce que ta douleur t'a empêché. 
Ce que ta colère t'a enlevé. 
Vivre moi, pour te combler toi. 
Combler tes ratés de mes exotiques pansements.
Si tu avais pu connaître la merveille que j'ai créée. 
La celle qui t'aurait surnommé Papy, Papou, Pépé... je ne saurais jamais finalement.
La celle à qui je vais devoir raconter le peu de choses que j'ai fini par comprendre de toi. 
Lui raconter pour ne pas t'oublier.

Et si je n'avais pas eu que 19 ans...
L'âge que tu devais avoir sur cette photo.
J'en ai 33.
Déjà 14 ans sans toi.

Et si...
Si.
Si je pouvais encore me cacher dans ton cou et pleurer dans tes bras.
Parce que ça fait toujours aussi mal Papa...

Posté par la-raconteuz à 03:06 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

04 avril 2017

Je ne suis pas celle que vous croyez ...

L’image contient peut-être : une personne ou plus, tasse de café, boisson, gros plan et intérieur

Tu l'imagines la nuit que je viens de passer ?!
Mais si tu l'imagines...
Ma nuit.
Cette nuit...
Je pense que tu peux lire ma nuit juste dans mon regard. Dans ce doux regard matinal. 
La nuit.
Ma nuit.
Une nuit particulière.
Une nuit que je n'oublierai jamais...
Ha cette nuit.
Pleine d'émotion et de frissons.
Cette nuit.
De folie et de douces galipettes...
Regarde bien...
Je suis certaine que tu peux retrouver des traces de ma nuit juste dans le creux de mon cou.
Cette nuit.
Quelle nuit....
Haaaaaa.
Je ne vais rien te cacher. 
Je vais tout te dire. 
Tout te raconter de cette nuit... 
Cette nuit l'enfant Chérie a passé sa première nuit dans un lit de grande.
Couchée sans trop de heurt, à minuit elle s'est réveillée par terre (par quel moyen je ne le saurai jamais) et a décidé que la nuit était finie. 
Terminée.
Minuit est devenue l'heure parfaite pour mettre le bordel ! 
Cette enfant est noctambule, nyctalope.
Elle est capable, sans préambule, de te niquer ta nuit et de faire de toi une escalope.

Je n'ai pas voulu me lancer dans un monologue sur l'importance du sommeil chez le petit enfant et je l'ai bazardé en douceur dans son lit et je me suis écroulée à côté d'elle.
Je me suis fait arracher une poignée de cheveux. J'ai eu des petits doigts dans mon nez et des gros coups de genoux dans les côtes.
J'ai essuyé près de 2 heures de lutte romano antillaise. 
Et l'enfant s'est endormie.
Ravie de me souffler son haleine de tétine qui fouette dans les naseaux.

Si personne n'y voit d'inconvénient je vais m'enfiler une barrique de café et je vais essayer de tenir le coup de cette journée qui commence.

Regarde à nouveau ce magnifique selfie matinal et tu verras...
Tu verras que je n'ai pas le doux regard matinal mais juste l'envie de démonter les dents de celui qui a inventé l'expression "dormir comme un bébé". Tout dépend de ce qu'on cherche à faire croire de nos jolies photos. 
Point de vue...
Vraie vie.

Posté par la-raconteuz à 03:04 - Commentaires [0] - Permalien [#]

02 avril 2017

L O S T

L O S T  
_Soïz ?!
_Oui ....
_T'avais pas dis qu'on arrivait sur la plage?
_Si ...
_Et bah ...
_Et bah quoi ?
_Et bah on s'en éloigne là.
_Ha oui ?
_Oui.
_Mais non, c'est bon... je connais...
_J'ai plus d'eau, dit l'une.
_J'en ai très marre et j'ai envie de pleurer, dit l'autre. 
_Mais non... Allez venez. Il faut juste remonter un peu en fait... Je connais le zion comme ma poche les filles. Allez mes ptits cabris on perd pas espoir et on avance... Je connais !"

🆘🆘🆘 
On est remonté, on a escaladé, on s'est fait attaquer par des acacias géants et on a limite fait de la varappe avec des troncs morts.
On a sué beaucoup. 
On a parlé peu.
Et on a finalement réussi à redescendre vers la plage des culs nus.
Mais on a mis bien plus de temps que prévu.
...

Pourtant cette fois j'avais pas oublié mes clefs de bagnole au point A...
Et mardeuuuuh ! 
On est vivantes et un peu déshydratées mais ça va...
Mais oui ça va ! 😂

Posté par la-raconteuz à 03:03 - - Commentaires [0] - Permalien [#]