04 août 2010

Kyoto suite et fin

Le quartier d'Higashiyama pour ses temples et ses jardins, ses ruelles pavees, escarpees, maisons de the traditionnelles. Des monsieur "Pouss Pouss" qui font visiter le quartier grace a leur cariolle, le plus souvent ils tractent des couples de japonais vetus de kimono, yukata, petites sandales en bois et traditionnelles chaussettes "tortues-ninja" (qui separent le gros orteil du reste).

Le quartier d'Arashiyama pour la visite d'un jardin classe au patrimoine mondial de l'Unesco: jardin de Tenryuji. Un lac au milieu du decor, des petits tapis de mousses que les jardiniers "epilent" a la main, des arbustes tailles au millimetres pres, petites allees de gravillons. On se croirait au milieu d'un decor de dessin anime, limite on s'attend a croiser le lapin blanc d'Alice au pays des merveilles. Des teintes de vert apportent enfin une couleur a notre paysage qui est souvent voile par le ciel bien bas. Moment depaysant, charmant.

Ces sensations vont etre decuplees par la traversee de la bambouseraie, en hauteur du jardin. Des petites particules de soleil transpercent la cime des bambous pour illuminer l'endroit. Ombres, jeux de lumieres, bruissement des feuilles sous le vent. Nous sommes a nouveau dans une sorte de songe a vouloir croiser un samourai a tout prix.

Nouvelle decouverte avec le quartier de Fushimi Inari afin de visiter un site dans les collines, site mystique et religieux de par ses Shrine. Une Shrine est une sorte de passage, de portes oranges, de pres de 5m de hauteur. Johnny (notre pote de free kids nous avait dit qu'elles symbolisaient le passage ou la grace de bouddha etait la plus forte). Elles forment donc une arcade, les unes derrieres les autres, pour former un passage qui nous amene a differents petits temples. Une fois de plus on se met a penser a ces temps lointains ou les moines devaient emprunter ce passage. Je suis tellement dans mes reveries que je propose un petit escalier sortie de nul part qui nous enfonce encore plus dans les hauteurs. Pas loupe, on s'enfonce bel et bien, mais on s'eloigne grave des Shrine!!! On est au beau milieu de la foret et hop hop hop on grimpe...1 heure plus tard on retrouve enfin l'entree du site que Doudou du coup veut se refaire en entier cette fois et atteindre le point culminant _ moi je trouve qu'on avait assez marche en hauteur mais bon..._ Du coup j'en profite pour m'acheter a un stand de l'entree un trop beau Yukata!!! HYHAAA!!! Je vais me la jouer Geisha moi aussi!!!

Et puis nous avons testes le sushi bar!!! Une centaine de petites assiettes defilent sur un tapis roulant, tu prends celles qui t'attirent et hop hop hop tu te regales pour 1,37euros les 2sushis!! Les chefs sont au centre de l'arene, travaillent en rythme, repetent des formules de politesses des qu'un client entre ou sort. Des petites serveuses tournent en rond autour des clients, une biere par ci, une assiette de wasabi par la, et vas y que je te compte combien t'as d'assiettes... Un vrai show a la japonaise!

Sinon, on se nourrit des celebres petites barquettes que tu trouves toutes pretes au super marche, du riz, des pates, du poisson, des petites salades, c'est pas cher et c'est bon. Apres on n'a plus qu' a se trouver un coin sympas ou manger. L'autre soir _lors de notre passage dans un guest house qui etait une vraie usine a touristes, l'horreur_ on veut fuire les salons remplis et bruyants et on decouvre que l'hotel a une terrasse sur le toit du 7eme etage! Banco! Comme au resto en amoureux, vue sur tout Kyoto, seuls au monde. Apres un craquage de dessert au chocolat je m'envole une fois de plus dans une danse improvisee pendant que la pluie commence a raffraichir l'air. Cette ville me tourne la tete!!

Apres une semaine a Kyoto nous partons demain pour Jakarta! On chante si tant: Nous on est alles au Japon, on est alles au Japon, on est alles au Japon hon hon!!!! Et demain, on sera a Java, on sera a Java, on sera a Java ha ha!!! HYHHHAAAAA!!!!

Posté par la-raconteuz à 13:34 - - Commentaires [3] - Permalien [#]


03 août 2010

Osaka

Osaka fut pour la nous la porteuse de mauvaise nouvelle.

Nous y sommes alles une 1ere fois dans l'espoir de decrocher notre visa Chinois. Trop baleze on trouve le consulat, on remplit nos petits formulaires, un jeu d'enfant en somme. Jusqu'a ce que la charmante Chinoise nous demande un certificat d'hotel en Chine, ainsi que notre billet de ferry. Oula!! C'est beaucoup trop pour nous ca, nous qui ne prevoyons jamais rien de rien. Du coup on repart bredouille mais informes c'est deja pas mal.

Le lendemain nous y retournons, mais au port cette fois ci afin de reserver les places de ferry. Qui bien sur de chez bien sur sont deja completes!!! Comme c'est pas de bol hein! Le Japon est donc une destination a prevoir des semaines voir des mois a l'avance. On le saura pour la prochaine fois. Du coup comme explique precedement on va se faire La Java!!!

Alors apres 2 refus sur le sol Osakien (ca doit pas etre comme ca qu'on dit) on se decide a visiter cette ville qui doit bien cacher elle aussi des petites merveilles. Nous allons dans le quartier de America Mura, quartier dirige par la jeunesse branchee et stylee. Du grunge au punk mais le tout avec une grosse touche de soft. Je m'explique: je vois deux petites punkettes tirer leur valise a roulettes, bah chez nous les punk ils trainent des caddies! Alors pas de trouille a avoir, les Japonais n'ont que le style et pas la mentalite je pense.

Apres ce petit passage "trash" nous allons sur la petite ile plantee au milieu du centre ville qui cache un joli chateau et l'hotel de ville. Comme il faut payer pour visiter on profite simplement du petit parc en hauteur afin d'admirer les buildings. Pendant ce temps un petit monsieur veut tester son anglais avec moi et me pose les questions d'usage: pourquoi venir au Japon? D'ou on vient?... Et il me demande par exemple combien touche un jeune francais qui sort de l'universite pour son 1er emploi "bah environ l'equivalent de 1200 euros Monsieur" Il reste coi, ahuri meme!! Au Japon c'est l'equivalent de 2300euros! Alors d'accord! Je comprends mieux pourquoi on trouve tout si cher ici. Il me dit qu'il est alle en france il y a 26ans et qu'il fut etonne de voir autant de noir. (Detail que les Japonais nous font part presque a chaque fois qu'on dit que nous sommes francais...No comment).

Nous n'en verrons pas plus d'Osaka, les buildings, les gros boulevards, le bitume, la grouille. Mais le tout avec le calme et la serenite japonaise, bien sur.

Posté par la-raconteuz à 13:49 - - Commentaires [5] - Permalien [#]

01 août 2010

Kyoto

Apres notre petite escapade a Takayama nous voila a Kyoto.
Kyoto et sa gare qui ressemble a un aeroport de par son immensite, architecture contemporaine, ses courbes, ses lignes, son mur en verre, le gris anthracite, les paliers, les jardins aeriens qui dominent la ville, les differents niveaux. Endroit envoutant et tourneboulant qui m' a entraine le temps d'une soiree vers une danse improvisee au 11eme niveau. La nuit, le bruit de la civilisation des metres en contrebas, le vent, le ciel si pres de ma tete, j'ai seme des bouts de moi sur les toits de Kyoto. Un joli moment en somme.
Kyoto et ses hotels introuvables, il nous faut changer chaque nuit d'endroits et encore quand nous trouvons 3nuits dans le meme hotel on doit changer de dortoir pendant notre sejour. Resultat on se retrouve a parcourir le quartier de la gare en long en large et en travers tous les matins, charges de nos sacs pour investir un nouvel endroit. Depuis le temps me direz vous, on a eu le temps de se familiariser avec le quartier. Mais il nous est toujours difficile de se rendre d'un point A a un point B sans faire trois ou quatre demi-tour. Je comprends mieux pourquoi Doudou n'aime pas voyager avec une carte, en fait c'est qu'on ne doit pas savoir s'en servir!!
Kyoto et notre premiere nuit en capsule. Une sorte de lits superposes, mais tout fermes, un mini dodo. A l'interieur: clim, ecran plat, petite veilleuse, acces wifi...le grand luxe. Ma claustrophobie m'a laisse en paix et j'ai pu profiter de ce petit cocon du coup.
Kyoto et ses temples, des petits, des grands, des en hauteur, des caches... La ville ne se laisse pas decouvrir a celui qui ne cherche pas. D'un premier coup d'oeil on se sent ecrase par ses buildings, mais quand on fouille on trouve des petits jardins zen, des quartiers traditionnels, des devantures de maisons de the typiques. Une bien belle decouverte.
Kyoto et ses quartiers nocturnes, en bord de riviere, des rues immenses, neons et autres enseignes eclairent les lieux, tout le monde est tire a 4epingles pour se rendre a diverses soirees, l'endroit est bruyant mais pas stressant. Des ruelles blindees d'etablissements pour hommes, et pourtant le glauque est absent de l'atmosphere. Loin de notre Pigalle tout ca.
Kyoto et son quartier ou les chanceux pourront, au coin d'une rue, observer une Geisha se rendant au travail. Nous avons fait partis de ces chanceux!!! On a pu en voir 2! Petites silhouettes gracieuses, avancant rapidement pour eviter l'emeute, un port de tete princier, un Yukata magnifique ( sorte de kimono qui ressemble a une robe dans des tissus de luxe parfois), le visage poudre, teint de porcelaine... On reve a imaginer son style de vie. La connaissance et la pratique de tant d'art: danse, musique, calligraphie, ceremonie du the...le tout dans une grace poussee a son paroxysme. Nos chemins se croisent des leur petite porte secrete franchie.

Kyoto nous reserve encore de bien belles surprises je l'espere. Il nous reste encore quelques jours a y flaner.

Posté par la-raconteuz à 04:39 - - Commentaires [2] - Permalien [#]

09 juillet 2010

--cote autochtone--

Parce que quand meme on decouvre une autre culture...

La premiere particularite des japonais est le respect, dans la reverence poussee a son paroxysme. Style je marche au milieu de la route (ils conduisent a gauche) et bah au lieu de me faire klaxonner le gentil automobiliste ralentit, attends que je me range et en plus me fais des reverences a tout va...limite la tete dans le volant. Moi, a sa place, je klaxonne, je rale, j'insulte d'un "connaaaard!!" et j'accelere pour couronner le tout... Une autre culture, c'est ca!!

Respect une fois de plus vis a vis de son prochain: dans le metro ou dans la rue on ne se fait pas remarquer. Point d'exces de voix, de rires, de gloussements... On marche et puis c'est tout!

Quant au metro, il y regne un calme bercant. Les japonais profite de ce moment de repit pour assouvir une activite relaxante: lire un manga, se remaquiller pour les jeunes femmes, ou encore dormir la tete dodelinant sur l'epaule du voisin... Les uns et les autres ne lachant pas leur telephone dans l'une ou l'autre de ces activites.

En ce qui concerne les rues, etrangement elles restent propres malgres le fait qu'il soit quasiment impossible d'y trouver une poubelle. Et non, on ne fume pas dans la rue, il y a des aires pour cela et meme ta cendre tu la mets pas sur le bitume.

Un autre aspect remarquable...un objet surtout: la petite serviette eponge, on passe son temps a se tamponner, tout le monde y va de bon coeur...je suis devenue adepte de ce TOC, toujours utile face aux exces de sebum et de transpiration!

Au niveau de la langue, j'avoue il nous est difficile de nous faire comprendre de tous mais en regles generales on se debrouille malgres leur accent anglais a couper au sabre pour ceux qui pratiquent.

La vie ici est chere...en ce moment nous ne trouvons pas moins de 25euros/pers pour un dortoir et 42euros /pers pour une chambre individuelle...notre portefeuille fond comme neige au soleil levant!!! On a bien hate de commencer le travail dans les fermes pour calmer les depenses, et puis aussi pour rentrer dans le vif du sujet la Vraie Rencontre...nous ne sommes que de simples touristes pour le moment!

PS: a noter que mes remarques ne sont QUE personnelles et que je ne peux QUE faire des generalites face a ce que je vois et ressens. Mais je ne le dirais jamais assez tout ici apelle au calme, et a la serenite. Il gere Bouddha quand meme hein!!! Mais je profite de nos rares moments isoles pour exterioriser mes acces de voix et de rires et surtout mes "quart d'heure connerie". On s'adapte me direz vous mais on ne se change pas.

 

 

Posté par la-raconteuz à 13:45 - - Commentaires [7] - Permalien [#]

08 juillet 2010

Ou la vie en communaute -- cote touriste--

Voilaaaaa c'est finiiiiii...le ryokan en amoureux a Tokyo laisse la place au dortoir avec nos chers z'amis touristes a Kawaguchiko --comptez 2jours pour que j'arrive a sortir cash "ouais nous on est a Kasha..Kazamou..."
Y'a pas a redire le dortoir est sympa, petit lits-futon en hauteur, de quoi se faire des cessions cachettes sous les lits "Dis Doudou c'est tellement cher ici, on peut pas style, tu prends un lit et moi j'arrive en douce et je dors sous le tien??? Comme ca on en paie qu'un??"
Doudou est radin en voyage mais pas voleur, il dit que sinon Bouddha il te puni...Rapellez vous mon vol de rouleau de Papier-Q a Quito...le lendemain on restait bloque au terminal de Bogota pendant 2jours...C'est bouddha tout crache ca...
Et justement en parlant de rouleau hygienique... Bon nombres de vous, chers z'amis, savent que le riz a haute consommation a tendance a bloquer quelque peu... Et bah on y est!!! Je bloque!!! C'est dis, c'est sur,  je jure, je crache au prochain voyage je laisse l'Immodium a la maison et apporte le Forlax (clin d'oeil pour blum ^^)
Me voila donc partie en mission "pO-Po" pour une duree indeterminee...Karim lui n'ayant pas les memes soucis techniques se prelasse dans le Onsen. Apres maints et maints efforts personnels et decouverte culturelle -- la mythique mais non moins magnifique "douchette a pO-Po" --
N'ayant pas trouve succes dans ma mission je passe le temps comme je peux. Je n'avais pas encore voulu tester.Pas besoin de vous dire que l'homme en est fan...il ressort des larmes de joies pleins les yeux a chaque fois! Un bemol malgres tout, il necessite quand meme un petit essuyage, parce que oui t'es propre mais t'es trempee!
Bref--- J'abandonne le siege, et retourne dans mon super dortoir avec mes super copains!!! Oups c'est ferme! Je frappe, j'entends du mouvement a l'interieur...j'attends...je joue de la poignee...que nenni les copains se sont enfermes et moi dehors!! A force d'a force, ca me saoule bien sur, et je sors un tonitruant "PLEEEEEEASE!!!" et enfin ils comprenent que je ne suis pas une voleuse mais une chieuse qui ne s'est pas encore greffe la cle de la chambre au rouleau!!! Nan mais!

Pour en revenir --parce que quand meme hein-- a Kawagushiko, c'est une petite ville au pied du Mont Fuji...L'immense, le subliiiiiiime Mont Fuji!!! Sauf que...fallait bien qu'il y ait un "sauf que" : nous sommes a la saison des nuages (je ne sais pas si ca existe cette saison??) mais en tout cas le coquin ne se laisse pas, voire peu, admirer. Hormis avant 8h du mat'...pfiouf c'est tot ca avec notre decalage horaire en plus!! Le temps n'est pas trop avec nous, le ciel est tres voile du coup au niveau du ressenti du paysage ca fait un peu Mois d'octobre vous voyez ce que je veux dire?? Mais c'est chouette cacahuetes!!!
Alors du coup c'est grooooosse promenade (limite trek vu le niveau et la longueur) autour des montagnes, et de l'immense lac qui borde la ville. Doudou il dit que je suis si courageuse. Moi aussi je trouve.

(PS: bien sur je kiffe ma race!!! Et ouiiiiiiiiiii on s'eclaaaaate trooooop au japooooooon!!!:-)

Posté par la-raconteuz à 09:49 - - Commentaires [2] - Permalien [#]

07 juillet 2010

Kamakura...la ville aux temples

Un petit pain et une peche dans le bidon et hop c'est partiiiiit pour Kamakura. Nous y attend une grande (environ 4kms) ballade dans les bois, sentiers et autres terrains glissants. Une fois de plus, on n'a pas d'eau (a quoi sert l'experience me direz vous???) Les sentiers doivent desservir masse de temples et autres monuments. Ca monte, ca glisse, ca descend, je rale si peu de ma soif naissante. Le premier temple est dote d'un distributeur de boissons, merci Bouddha tu geres!!! On se promene dans le petit jardin, les mares de nenuphares, les statues... On continue la ballade, je me mets en mode TURBO, l'eau m'a donne des forces, je n'ai pas peur du vide, sure de mes appuis et de mes muscles fessiers, je monte, je m'agrippe aux branches, je descends, je glissouille...en quelques mots je geeeeere!!! Karim est derriere moi, il a un probleme de reglage avec l'appareil photo, je le seme a plate couture le petit. Il a peur de ne pas avoir les bons reglages pour ses chers temples a venir. Moi je m'en moque...tralala...j'ai de l'eau...nananereeeuh...je peux marcher pendant des heures.... HOUpla une grosse descente... et puis tiens??? les bruits de la civilisation?? Hum hum etrange. Doudou se plante devant la petite carte de fin de sentier et bah ouiiiii, c'est ca, on a loupe tous les temples!!! Il fallait prendre des cheminous internes aux sentiers. L'Homme tres sur de lui " Ouais bah moi je refais le parcours dans l'autre sens. Je veux voir les templeeeeeuuuh" "Sans moi amour, j'ai faim euuuuuh"

Comme la nourriture est assez, tres, trop chere pour nous (comptez 8euros pour un plat) je prends bien le temps a observer les devantures afin de denicher le best: copieux, pas cher, et bon... Je tombe sur The plat qu'il me faut, le "terilapaty" (nom de memoire donc approximatif!) C'est un plat chaud, a plein de trucs (viandes, oignons, legumes...) c'est 4euros!!! TOP TOP!! On s'installe donc sur la table a ras du sol, je prie pour que nos pieds ne sentent pas la mort (on passe nos journees a enlever nos chaussures...et apres 4kms en plein bois...) et je commande mon "terilapaty a la patate" La patate c'est bourratif et ca change du riz, le must!! Doudou ne mange pas. En a peine 1minute la dame arrive, m'allume la plaque chauffante incorporee a la table (je ne pense pas que ca sera necessaire Madame...) et puis ouiiiiiiiiii je suis serviiiiie!!! Elle me pose mon plat...une patate coupee en rondelle!!! Bon appetit bien sur. C'est pas comme si j'avais siiiiiiiii faim et qu'une patate ca mettait siiiiiiiii longtemps a cuire!!!! Je balance la patate sur la plaque, deniche toutes les sauces en libre service sur la table (beurre, herbes, huile qui puique...) et j'attends... TADAAAM seulement 25 minutes plus tard ma patate est cuite! Ce fut siiiiiiiii bon...mais j'ai compris apres qu'il aurait fallut que je prenne plusieurs ingredients, mais a 4euros l'ingredient ca fait cher le plat.

On continue la promenade, je suis rassasiee, et on se tente les temples. On va a celui de Big Bouddha... mais il faut payer l'entree...il est pas content Doudou...ca lui gache un peu le plaisir de la visite. Mais pas tant. En gros, c'est une statue de Boudhha mais en big... :-)

N'etant pas repu de temples, on va vers d'autres, mais il faut payer toutes les entrees...pas d'accord du tout doudou. Je me propose d'economiser ma place en attendant sur les marches, mais meme ca il ne veut pas...un yen est un yen Madame! Tiens il y a une plage de notifiee sur la carte...go go go, c'est gratuit la plage...j'ai les batteries a bloc avec ma patate...sauf que bah la plage elle est moooooche...oups'

Tout compte fait il est deja 16h, il est tant de rentrer a l'hotel pour refaire les sacs, demain on doit aller dans la region du Mont Fuji. Et puis faut bien se detendre un peu aussi hein...j'aime bien ca moi me detendre au ryokan pendant que Doudou il fait la machine, pour repartir tout propre!!! Dernier resto dans le quartier (crevette geante panee et riz+soupe miso au tofu miam miam mioum!!!)

Avant de plonger dans le futon je crois entendre "C'est fini les vacances maintenant!!"

Posté par la-raconteuz à 08:08 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

06 juillet 2010

tokyo et ses alentours...

Visite du quartier d'affaires de Shinjuku, ses buildings a perte de ciel... on est des nains au milieu de tout ca. Nous allons au NS Building qui fait que 31 etages... on se tente l'ascenseur (j'ai si peu la trouille) et en l'espace de quelques secondes on est catapultes au 29eme, le rendez vous des "miam miam vue sur le bitume". On se la joue "ouaiiis nous aussi on est style en costard, trop busy et on vient manger sur les baguettes" et hop hop hop, me voila avec une bolinette de nouilles au thon, Doudou lui se tente (le moins cher toujours) la pieuvre...sauf qu'il aime pas la pieuvre et que la photo du plat etait trop petite... haha bien fait t'as qu'a arreter de choisir en fonction du moins cher!!! Oups il est deja l'heure de retourner au bureau, hop on s'essuie le bout du museau, et hop on paie, et hop hop hop... ah bah nOON!! HAHA nous on continue la ballade les copains!!

Direction Yoyogi pour un petit tour dans un parc... sauf que parc il n'y avait pas... on trace donc sur Arajuku... ah bah ouiii un paaaaarc!!! Boise, donc a l'ombre, des allees de gravillons, c'est bien ca... et puis bah tiens!!! Un temple!!!! Wouaw!! (ok, je dirai peut etre pas WOUAW dans 2 mois...c'est doudou le fan des temples...) Mais ici pas question, d'enlever ni de mettres des chaussures, de se voiler les cheveux ou de se cacher les chevilles, de se laver les pieds... Non, ici il faut se laver les mains et se rincer la bouche... ca change, c'est marrant...juste t'avales pas l'eau et tu recraches pas dans la fontaine mais a cote... et hop tu rentres!!! Il y a des monuments, des bancs de pierres, des murs de petits papiers-prieres, des lanternes, une caisse a offrandes-tes-sous...mais je vois pas de bonhomme, de bouddha en quelque sorte...je tape 2 fois dans mes mains (comme tout le monde) et pis ha bah ouiiii faut faire la priere...je sais juste pas a qui je m'adresse...:-) Doudou il dit de pas chercher c'est bouddha... Ok j'te crois moi hein...

On finit la journee visite sur Shibuya...et alors la.... WOOOOOOUAAAW!!!! C'est le quartier in, branche, debranche, meches, colores, deguises, mangas vivantes, ecolieres, trash, punk... pour tous les gouts, toutes les couleurs... je dois etre la plus classique du lot... pas facile de prendre des photos, ca grouille de partout, on n'a pas assez de nos 2 yeux pour tout prendre au passage...

Et puis passage mythique du Bonhomme qui passe au vert sur l'artere principale...la maree humaine... 3, 2 1....GOOOOO faut traverser... corps ambulant, errant, filant mais jamais branlant!! Je ne me fais pas bousculer, chacun sa file (a gauche) on fait la queue (pour tout et n'importe quoi) tu croises ces visages qui se crispent a l'idee de ne pas arriver avant que le Dieu Bonhomme Rouge ne ressurgisse.... et puis tu acceleres du coup, trottines...et  ouiiiiiiiii!!! T'es passe... Dis Doudou on refait????

Le deluge nous arrete dans notre decouverte fort memorable de Shibuya...retour au ryokan. C'est l'heure de mangeeeeer!!! HYYYHAAAA (cri de la samourai qui est en moi). Petit resto dans le quartier, un couple nous y sert de bien bonne humeur, on est une fois de plus les seuls... chouette!! La carte est chargee... je me lache pour THE boeuf Japonais (soit disant the best quality in the world) et Doudou la Very spicy soup de vegetables...( le plat le moins cher sans blaguer)

Mon plat est succulent, du beurre, je dois me le cuire sur la plaque incorporee a la table, je choisis la cuisson...ca fond dans la bouche...MIAM MIOUM (et puis je -et Doudou- me rend compte du prix...suspence... 2o euros!!!! HYYYYHAAAA on n'avait pas fait la conversion et pis hein bon?? fallait bien que je le goute ce Boeuf. Sans regret. Quant a la very spicy soup de mon cher et tendre, oui elle est spicy, very very, et pas juste soup mais soupiere... et pas QUE vegetables...il y a un gros os a moelle qui flotte... Il se tate, je l'encourage "C'est rien amour, c'est juste pour le gout...tu vas pas gacher en plus..." et re-suspence....ouiiiiiiii il mange, se regale meme...et il a tout fini!! En mettant l'os dans mon bol quand meme. Il se reconforte avec un (une fiole) sake (une vasque que dis-je) ca aide a digerer.

Il n'y a plus qu'a aller se faire bercer dans le bain bouillant...repu et tout nu!!! :-)

Posté par la-raconteuz à 12:15 - - Commentaires [3] - Permalien [#]

04 juillet 2010

a la mode touristes...

Hier soir fut idyllique...

Nous avons degustes les sushiiiiiiiiiis!!! Deux petites dames tiennent un petit resto, c'est tout mimi, on mange sur un comptoir face a la cuisine, le the est a volonte, le menu se trouve dans une etagere dehors, tout est en plastique et comme ca on peut leur designer ce qu'on veut...elles se permettent de vider notre coupelle a sauce soja, il y en a trop dans les notres, et nous miment la trempette du sushi dans la sauce!! On est comme a la maison chez elles!! On a des sashimis (poisson frais) des sushis (poisson frais sur du riz) et des makis ( poisson et riz enroules dans des algues), on se regale apres les plusieurs plateaux repas des avions...

Pour finir la soiree en beaute, on teste les sources d'eau chaude dans le ryokan. Pour ma part je suis seule dans le bain, je galere a y rentrer, l'eau doit etre a pres de 50・ca donne des grosses palpit', j'abandonne a la taille, la chaleur aura raison de moi... Mais une fois sortie Karim me raconte SON experience...

Il est dans le bain des hommes, un Japonais se lave avant, a la bassine, Karim l'imite, s'assoit sur le petit tabouret et se vide de l'eau tres chaude sur le corps...pour l'instant pas de pepin... Mais il me raconte que celui ci est nu!!! Alors Doudou se lance et fait peter le maillot... Le local lui montre comment rentrer progressivement dans le bain, pour apprecier sa chaleur. Les deux hommes discutent brievement, Doudou est ravi de partager avec un japonais!!! Mais en sortant Karim se rend compte que son nouvel ami se cache le zizouni... et c'est la qu'il se rememore toute la scene!!! Lui se trimballe le zizouni a l'air depuis tout a l'heure sans rien cacher du tout!!! Limite les bras en eventail!!! Je me disais aussi, ils sont quand meme un peu pudiques les asiatiques!!! Un peu plus tard dans la soiree il me le montre, et bizarrement son nouvel ami n'est pas tres expressif, il a du le choquer!!! ;-)

Pour suivre, notre 1ere nuit, sur les futons: un regal!!! On a dormi de 22h30 a midi!!! Les compteurs sont a zero par rapport au decalage horaire.

Aujourd'hui visite de Tokyo, ca grouille c'est sur mais c'est d'un calme, certains sont en kimomos sur les chaussures en bois, dans le metro c'est marrant... D'autres sont en ecolieres, des styles bien marques, mais on n'a pas encore vus ceux en mangas, j'ai hate!! Les japonais n'ont pas l'air touches par notre presence, on nous regarde a peine, ils ne sont ni gais ni tristes, juste egaux... le shintoisme surement. Je souris a certains mais n'ai pas de retour, si j'ai le malheur ces jours a venir, de me taper un fou rire ils vont etre surpris d'autant d'eclats de voix. Karim m'explique que c'est dans leur etats d'esprits d'etre dans le controle (le bien comme le mauvais) Je sais pas faire moi...

Nous sommes alles dans le jardin du palais imperial, pleins d'arbres, quelques fleurs, d'anciennes habitations, des corbeaux, des forteresses... L'air est etouffant, le soleil cogne mais le ciel est voile.

Apres, direction le sony building avec toutes les prouesses de la marque: appareil photo, ordi, mp3, portable, et le must la television en 3D!!! C'est enoooooorme, mais avec mon mal de mer ca me donne le vomito ce truc!!! Heu NON, l'image n'est pas sur un bateau, mais dans une tribune de match de foot, shakira en voix off... On s'y croit, mais non ce n'est pas notre chere equipe de retransmise.

La fin de journee se passe dans un quartier populaire, on vend de tout et n'importe quoi, les gens flanent, on ouvre grands les yeux, on est tout petits face a ces immeubles, le ciel se grise, et hop hop hop c'est le deluge!!!

De retour au ryokan, le bain nous attend... Karim y retrouvera t-il son ami???  ;-)

Posté par la-raconteuz à 15:00 - - Commentaires [5] - Permalien [#]

03 juillet 2010

konishiwa

 

Nous voila a bon port!!! Un si loooooong voyage mais nous y sommes enfin!!!

Alors vite fait pour les presses quelques infos:

  • Nous avons 7h en plus que chez vous
  • Le japon grouille mais sereinement (les gens font la queue pour un escalator...)
  • Le peu que nous avons pu voir de la capitale nous semble plutot propre ( et on ne fume pas dans la rue, il y a des cabanes et coins fumeurs)
  • Le temps est treeeees humide, pas super trop chaud alors ca va
  • Les moustiques doivent etre partis en vacances, a moins qu'ils ne sachent pas encore que je suis arrivee...
  • Il y a masses d'habitations...ca s'emboite, ca grimpe...
  • Les alentours de Tokyo sont plus que verdoyantes, des bambouseraies a perte de vue.

Nous venons de nous installer a notre ryokan (hotel traditionnel avec les futons, le kimono et les sandales, le jardin zen, une source d'eau chaude (je vais tester ce soir!!!) c'est d'un reposant, on va aller chercher un bon the et se poser comme des sumos!!! Apres tant qu'a faire peter le budget on va se faire un bon resto de poisson frais dans le quartier!!!

Tout ca pour dire que tout roule au pays de kawasaki!!! (desolee mais apres 3heures de train, 3h30 d'avion, 15h d'attente, 10h d'avion et 2H de transport en commun...mon humour est...NAZE!!!

Allez des gros bisous a tous, on pense bien fort a vous, kamimono se porte bien :-)

Sayonara!!!

Posté par la-raconteuz à 08:41 - - Commentaires [3] - Permalien [#]