04 septembre 2015

Champagne!!!!!

Champaaaaaaagne!!!!!!
J'ai un toit, un super toit, un siiiiiii beau toit!!!
On va pouvoir continuer à faire des bagarres de câlins et de bisous avec ma Chouette, et des rires et des sourires dans notre home sweet home!
Terminé le camping, fini les déménagements...
Mille merci à tous et toutes, amis et inconnus, pour vos plans, vos messages de soutiens, vos propositions d'hébergement...
Merci 
MeRcI!!!!

Posté par la-raconteuz à 19:58 - - Commentaires [0] - Permalien [#]


01 septembre 2015

La rentrée...

Le petit sac est prêt, le doudou bien au chaud dedans, les couches et un foulard de maman.
Ce matin ma Chouette va faire ses premiers pas dans le monde des grands, elle va découvrir le monde merveilleux de la Nounou et des autres ptits enfants.
Sauf que la Chouette dort toujours et que la rentrée c'était il y a déjà 12minutes!!
Ça promet...

Posté par la-raconteuz à 19:58 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

31 août 2015

Une bouteille à la mer...

Parce que la vie est belle mais que parfois elle peut être rude...
Dans quelques jours je suis à la rue avec ma bébé Chouette.
Je cherche une case 1 chambre ou encore un grand studio, voire même une coloc avec espace individuel...
On est gentilles, calmes et on ne pleure que lorsqu'on a un pet de travers. (Mais des pets de princess avec des paillettes)
On fait nos nuits, et la journée on passe notre temps à rigoler et faire des bagarres de bisous.
On est ici depuis 8ans pour moi et 8mois pour la Chouette.
Je travaille et elle, elle va aller faire la fofolle chez la nounou.
Ça serait dommage de ne pas trouver un ptit toit pour continuer notre ptite vie.

Posté par la-raconteuz à 20:00 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

30 août 2015

Je te déteste à la folie. Tu me hais passionnément. A la folie pas du tout.

1 an...
La première année, et la plus difficile.
Il paraît qu'il faut du temps pour que chacun trouve sa place, qu'on se réapprivoise, qu'on se découvre à 3.
Mais comment se découvrir à 3, quand soi-même on ne se connaît pas?
Avant, j'étais moi et j'étais lui.
J'étais celle qu'il aimait, j'étais comme il voulait que je sois.
Faire plaisir. Dire oui.
Foncer pour l'aventure. Y croire.
Donner mes tripes et mon coeur.
Sois docile, sois fragile, sois gentille. Ne bronche pas et souris.

"Pourtant elle est forte, pourtant elle a du caractère...
_ Oui mais elle aime, et quand elle aime elle s'oublie."

Je l'aimais tellement.

Je l'aimais tellement que mon ventre s'est arrondi.

Et plus le ventre s'est arrondi et plus les coeurs se sont éloignés. J'étais de moins en moins lui pour me découvrir moi. 
Le coeur ne battait plus comme avant.
Ne plus rien comprendre. Voir ce ventre qui se remplit et se sentir vide.
Vide d'amour. Vide de mots. Vide.

"Ils devraient pourtant être... heureux?"

Être heureux? Amoureux? Être quoi? Être qui?
On ne nous dit pas comment on devrait être. Alors on n'est plus rien. On attend.
On attend différemment.

"Ça vous rapprochera ou ça vous détruira... 
_ De l'amour à la haine il n'y a qu'un pas..."
Autant de phrases toutes faîtes qui rassurent.
Ou pas.

Les mois passent, la brèche se creuse et le ventre donne la vie.

On aurait dû...
On aurait pu...
Mais on fait comme on peu en essayant d'y croire. Croire à cette mascarade qu'on se donne à jouer. Je joue a être parfaite, il joue à être heureux.

Et le jeu est trop dur, la bataille l'emporte. Baisser les bras et lever la voix. 
Crier. Pleurer.
Crier parce que se taire est devenu impossible. 
Accoucher. Encore.
Accoucher de ce qui ronge, ce qui tue, de ce qui fait mal.

Je n'avais pas pleuré en donnant la vie. J'aurais peut être dû.
Mais trop sonnée, trop occupée à vivre. Vivre cet instant et se voir le vivre, comme dédoublée.
Je l'ai vécu et je ne l'ai pas vu. Lui.
Pas une main, pas un regard. Rien. Je ne l'ai plus vu.
La douleur et la peur m'ont éloignées de lui. Je ne m'en veux pas.

Impossible de devenir 3.
Il y a lui, il y a moi.
Et nous. 
Ce tout petit nous qui n'est rien sans moi. Ce tout petit nous qui a tant besoin de moi. Et moi qui aurais eu besoin de lui...

De l'amour à la haine on franchit le pas.
Je le déteste à la folie. Il me hait passionnément.
On se noie dans l'intensité, on se perd.

Je nous quitte.

Se quitter pour oublier.

3...2...1

A la folie? Pas du tout.

 

Posté par la-raconteuz à 21:00 - - Commentaires [3] - Permalien [#]

29 août 2015

L'homme...

Alors que la vilaine et surprenante Erika nous a épargné, comment se fait il qu'on puisse entendre des:
"Nuuuul on n'a même pas eu de tempête!!!"
"C'était bien la peine de faire autant de bruit pour pas grand chose!!!"
"Tout ça pour ça???! Rigolo!!"
Soyons contents d'avoir eu de la chance, d'être toujours en vie et d'avoir un toit sur nos têtes.
Et pensons à nos voisins de la Dominique qui ont tout perdu, pour certains même la vie et soutenons ceux qui sont en train de subir les frasques de la Terrible.
Ça aurait pu être nous, ne l'oublions pas!

Posté par la-raconteuz à 20:03 - - Commentaires [0] - Permalien [#]


27 août 2015

Erika VS SNCF

"S'il vou plé vou pouvé me dire à kel heur passe Erika??!"
Alors alors...
On parle d'une tempête tropicale et non d'un train hein.
Les trains étant rarement à l'heure, en ce qui concerne la météo on ne peut rien certifier non plus quant à la ponctualité et à la certitude des phénomènes prévus.
L'homme... cette petite chose qui pense tout diriger...
Erika Erika, veuillez vous éloigner de la bordure du quai pour le passage du...

Posté par la-raconteuz à 20:05 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

26 août 2015

Erika... Le calme avant la tempête

 

Alerte Orange pour Demoizelle Erika.
Pour le moment RAS Houston!

 

Posté par la-raconteuz à 20:06 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

25 août 2015

Zzzzzz...

4h04 Je viens de passer quasi 2heures à calmer la Chouette, particulièrement ronchon cette nuit.
Je m'allonge enfin, épuisée et là...
La terre tremble...
Faut sortir??!
On sort?!
Je la sors?!
Je la réveille!??!
J'attends?!
Ouais j'attends...

Zzzzz...

Posté par la-raconteuz à 20:09 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

24 août 2015

L'OSBPT...

Avis à la population.
L'OSBPT (Organisation St Barthélemoisie du Poussette Tour) a décrété que Danny ne nous empêcherait pas de sortir faire la super promenade de fin de journée qui permet à l'enfant de prendre l'air et à maman de ne pas devenir zinzin!
J'ai les bottes, le kway, la capote...
Goooooo!!!
Le Poussette Tour peut démarrer!!!!

Posté par la-raconteuz à 23:41 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

20 août 2015

La diversification...

Quand tu penses que la Chouette fait sa sieste tranquille et que tu découvres qu'elle est en fait en train de passer un cap en ce qui concerne la diversification, bah c'est la merde!
Parce qu'au lieu de dormir celle ci préfère goûter ses premiers morceaux.
Mais ses premiers morceaux de caca!!!
Et face à ta mine effrayée et écœurée elle, elle se marre!!!
Par chance elle n'aura pas fait de fausse route et les morceaux sont retournés direct à l'envoyeur.
Pas d'gachis!

Posté par la-raconteuz à 23:42 - - Commentaires [0] - Permalien [#]