13 mai 2017

Nikèfe ...

L’image contient peut-être : une personne ou plus

Vous n'êtes pas sans savoir que#BébéRoseLePréféréduMondeEntier de ma jolie La Chouette s'est fait la malle sous les yeux de celui qui devait grandement la surveiller. 
À croire que les bébés de chez Corolle ont la fugue dans les veines, puisque le celui qui devait grandement la surveiller avait déjà, il y a de ça quelques mois, vu s'envoler la Bébé Vanille, la celle qui était aussi en pole position dans le coeur de notre chère La Chouette. Mais point la peine de remuer le couteau dans la plaie. 
Bébé Vanille et Bébé Rose sont sûrement avec tous les Bébés Corolle qui se font la malle sous les yeux de ceux qui devaient grandement les surveiller...
Bref.
Je tenais donc à vous présenter la nouvelle arrivée.
La celle qui a empli le coeur de bonheur de cette pauvre enfant qui avait le coeur vide du manque de ses bébés.
C'est dans une excitation non retenue que le papier cadeau et l'emballage ont valsé olé olé et que cette chère Nouvelle s'est fait alpaguer d'amour débordant. C'était si beau de voir cette pluie d'étoiles dans les yeux de mon enfant.
Les présentations faites, il a fallu la nommer cette toute belle.
J'ai donc demandé à la Chouette :
"Ho mais comment elle s'appelle cette Bébé Beauté?"
C'est là que le cerveau enfantin s'est mis à carburer à plein régime. Il a frôlé la surchauffe j'vous jure. 
À deux doigts du court-jus.
Et puis :
"Alors ? Comment c'est son ptit nom ?
_ Heuuuuuuuuuuu ....
_ ....
_ Nikèfe ! 
_ Comment ?
_ NIKÈFE ! 
_ Elle s'appelle Nikèfe ?
_ Oui bébé s'appelle Nikèfe. Hooooo ma bébé Nikèfe i t'aime siiiiii fow siiiiii fow d'amouw ! "

Donc voilà...
Je vous présente Bébé Nikèfe.
Qui va, pour sa première sortie, porter un collier avec son nom et mon numéro de téléphone au cas où elle décide d'aller retrouver son pays d'origine. Qui est donc la Russie. 
Longue vie à toi Bébé Nikèfe et spassiba.
(Le seul mot russe que je connaisse. Ça veut dire merci)

Merci !

Posté par la-raconteuz à 03:22 - - Commentaires [0] - Permalien [#]


11 mai 2017

Coeur Chamallow ...

L’image contient peut-être : ciel, nuage, nature, plein air et eau

Ça me rend tellement chamallow. 
Tellement tellement. Je crois que même dans les bras d'un pouilleux je pourrais tomber amoureuse face à ce ciel.
Par chance il n'y avait pas de pouilleux.
Et puis comme on dit... après la pluie...
Oui.
Oui j'ai le coeur météo ce soir.

Posté par la-raconteuz à 03:21 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

10 mai 2017

Bébé outé ...

L’image contient peut-être : 1 personne, assis

 Avis de disparition!

Le BÉBÉ préféré du monde entier de la galaxie des étoiles farcies de ma chère La Chouette a disparu.
Il s'appelle Rose mais cette greluche de bébé Rose ne répond pas à son prénom. 
Bien évidemment elle ne dispose pas non plus d'une puce électronique permettant de la géolocaliser, ni d'un smartphone, et encore moins de l'application de disparition. 
Chier.
Elle a une sorte de pyjama-incorporé couleur nude, cousu à sa tête, ses bras et ses jambes.
Elle a les yeux bleus et n'a pas de cheveux. Oui bon vous avez vu à quoi elle ressemble.
Non pas qu'elle soit particulièrement jolie mais La Chouette l'aime d'amour fou.
Je balance? 
Allez je balance.
Je ne dirais pas qui mais ... quelqu'un a déjà égaré sa cousine la Bébé Vanille, la même à la peau soleil.

J'avais donc dit à La Chouette que Vanille était retournée chez sa tata de gwada. 
Et pour calmer la douleur de cette perte, le celui qui avait égaré Vanille a fait naître Rose.
Sans les 9 mois de grossesse s'entend. 
Ni l'expulsion d'ailleurs.
Bref.
Et bah hier le "celui qui" (sans vouloir le citer) à réitéré.
Et zou !
Envolée la Bébé Rose.
Alors siouplait... gens de St Barthélemy.
Ouvrez les mirettes et aidez-moi à retrouver cette f*cking Bébé Rose !!!

Et si quelqu'un a un lien de parenté avec Jacques Pradel je prends!

Posté par la-raconteuz à 03:19 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

09 mai 2017

Fondance ...

{La Fondance...}

_Faites fondre 200g de chocolat et 100g de beurre aux cristaux de sel dans la casserole de Mémé.
_Faites couler le tout dans 50g de sucre et 50g de farine.
_Tambouillez allègrement.
_Cassez 3 oeufs de la ferme et battez-les vivement d'un coup de fourchette magique et faites glisser lesdits oeufs dans le succulent mélange obtenu précédemment.
_Tambouillez de plus belle.
_Ajoutez 1538743 graines de sésame et saupoudrez de coco râpée du cocotier d'à côté.
_Beurrez votre plat.
Encore.
_Beurrez encore un peu.
_Et puis mettez le tout dans ledit plat beurré.

23mins47sec au four préchauffé à 174*

_Faites patienter comme vous le pouvez l'enfant Chéri(e) qui n'en peut plus d'attendre de goûter. Je vous conseille d'aller lui laver les mains, les pieds, les cheveux... ça fera passer le temps et ça lui évitera de vous coller de la farine dans toute votre barraque.

TING ! (Bruit du four en fin de cuisson)

_Laissez refroidir.

Donc là je vous conseille de commencer une partie de cache-cache, un chamboule tout, une pyramide de peluches, une danse endiablée...
Vous êtes épuisé(e).
L'enfant Chéri(e) pas du tout.
L'enfant Chéri(e) est juste épuisant d'attendre...

Tadaaaam ! 
La Fondance est prête à être dégustée.

Notre Fondance était.
Notre Fondance n'est plus. 
On a tout degommé.

 

Posté par la-raconteuz à 03:14 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

30 avril 2017

Boulette ...

L’image contient peut-être : une personne ou plus et gros plan

{La boulette du jour...}

À la pharmacie, accompagnée de La Chouette qui en a ras le pompon du ravitaillement dominical.
Il nous faut :
Homéopathie pour calmer les petits aléas de la vie.
Eau micellaire pour le démaquillage quotidien.
Dolicrane, je sens que je vais en avoir besoin aujourd'hui.
Et puis les tétines préférées de La Chouette.

_Et il te faudra autre chose avec ça?
_Euh.... non c'est bon.
_Alors ça te fera...
_Ha si attend! J'ai oublié un truc, dis-je.

Et me voilà partie au rayon kiki. 
Hop hop hop vite vite vite !
Il me faut ÇA ! 
Je retourne à la caisse et donne ça au pharmacien.

_Voilà c'est bon j'ai tout, merci. Je suis dans la lune ce matin, j'avais oublié que je n'en avais plus...
_Euh oui d'accord... alors ça te fera €$€£.
_Je vais payer en liquide.
_Euh bien sûr. Le liquide c'est bien. C'est mieux quand c'est liquide...
_Voilà.
_Merci.
_Bon week-end.
_À toi aussi.... Bon courage...
_Merci. Ça va aller j'ai l'habitude.
_Ha merde...
_Non mais ça va t'inquiète. Je gère.
_Ha d'accord. 
_Allez salut. 
_Salut... 

Et en rentrant à la case je me suis rendue compte que j'avais acheté ça. Une huile lavante pour muqueuse anale à tendance hémorroïdaire. 
Alors qu'à la base je voulais juste un lave chatoune....

Je me fatigue toute seule.

Posté par la-raconteuz à 03:13 - - Commentaires [0] - Permalien [#]


24 avril 2017

Overdose ...

L’image contient peut-être : une personne ou plus

Aux grands maux les grands remèdes...
J'vous préviens, j'vais m'enfiler tout ça d'un coup d'un seul sans réfléchir.
Tout!
Direct dans le gosier. 
Je vais croquer tout ça bien fort à m'en faire sauter les plombages et avaler sans réfléchir.
Au mieux je me fais une hyper-hypo-glycémie, et je m'évanouis. 
Au pire je m'étouffe dans mon vomi.
Et au pire du pire...
Non rien.
Au pire du pire il n'y a rien.
Rien qui ne puisse y résister.
Le chocolat c'est la vie.
D'habitude je suis une adepte du noir, le celui que tu en manges un carré et que ça suffit merci. 
Tellement noir. 
Tellement chargé en cacao. 
Le celui que tu te dis que tu ne pourras pas prendre un gramme dans le boule avec ce carré si cacaoté. Le celui que tu savoures après une salade à base de graines en le faisant fondre sous 3 litres d'infusion détox.
Mais...
Aux grands maux les grands remèdes.
Les merdes au lait ça c'est du lourd.
Du bien lourd face à la belle journée de marde que je viens de passer...
Le chocolat je vous dis.
Le chocolat c'est la vie.
Et je vous préviens, j'dis ça j'dis rien mais, je suis à 2 doigts d'aller m'acheter un coca.
Ouais...
Une belle journée de marde les gars.

Posté par la-raconteuz à 03:12 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

23 avril 2017

Sur ma route ...

L’image contient peut-être : plante, arbre, montagne, plein air et nature

Cette terre que j'ai traversée en avion, en bateau, en bus, en quad, à pied, à dos d'âne, en train...
Cette terre dont j'ai fais le tour en long en large en travers.
Je m'y suis noyée d'envie, j'y ai plongée les yeux fermés sans jamais savoir où j'allais m'arrêter. J'ai grimpé, couru, sauté, aimé, pleuré.
Pleuré de bien. Pleuré de trop.
C'était enivrant.
J'ai rencontré 1000 personnes, goûté à tellement de saveurs, j'ai senti le beau, le vrai et le dur aussi. J'ai touché. Écouté. J'ai pris la claque de ma vie cent fois. Tellement fort. 
Cette claque en pleine gueule de réaliser la chance que j'avais.
La chance d'être une femme qui a grandi sur une terre libre.
Je n'oublie pas que sur certaines routes j'ai parfois eu peur pour ma liberté, peur de ne pas savoir comment vivre en tant que femme.
Une femme d'ailleurs.
Une femme de partout et nul part.
Une femme sur les routes, en soif d'aventures.
Alors quand j'avais trop peur je marchais.
Marcher sans se retourner.
Marcher pour inscrire. Pour ancrer.
Pour laisser ma trace.
Marcher sur terre, la tête en l'air.
Et le coeur ouvert à tout ce que la terre avait encore à m'offrir.
C'est sur la route que je me suis trouvée. L'ambiguïté du voyage. 
Aller voir ailleurs si j'y suis.
Pas à pas, j'ai ramassé les miettes.
J'y étais.
J'y suis.
J'y reste.

C'est tout ce que je vous souhaite pour garder confiance en l'Homme.
Se reconnecter à la terre et s'ouvrir au monde.

Love !
Surtout ce soir.
Du love en barre.
💜

Posté par la-raconteuz à 03:10 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

20 avril 2017

Il faut peu de choses ...

L’image contient peut-être : fleur, plante, ciel et nature

Comme quoi... il faut peu de choses finalement.
Grâce à quelques jolis mots, à de douces attentions et à beaucoup d'amour. 
Surtout de l'amour...
Même après s'être fanée, il est possible de s'épanouir à nouveau.
En encore plus grand. 
En deux fois plus beau... 

Avec La Chouette, on a bien fait tout comme on a vu sur les tutos.
Et TADAM ! 
Notre belle orchidée et sa deuxième vie...
Comme quoi.
Ce n'est pas si compliqué la vie.
Avec de l'amour.
Beaucoup beaucoup d'amour.
💜💜💜

Posté par la-raconteuz à 03:09 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

07 avril 2017

Dépaysement ...

L’image contient peut-être : 1 personne, gros plan

Le selfi pourri du vendredi ...
13h, je monte dans l'auto qui était en plein cagnard depuis des heures, je fais le petit geste habituel pour ouvrir les vitres. 
Vu la chaleur dans l'habitacle, bouger un index me fait perdre 3 litres de flotte.
Et c'est à ce moment là que le bitin électrique des vitres a décidé de décéder.
Il doit faire 52* dans le bordel...
C'est bien.
Je suis contente.
Ça faisait longtemps que je voulais visiter la Suède et ses saunas.
Chouette !

Ps: oui j'ai toujours une chaise de jardin dans l'auto. On n'est jamais assez trop prévoyant dans la vie.

Posté par la-raconteuz à 03:07 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

06 avril 2017

Et Si ...

L’image contient peut-être : 1 personne

Et si ...
Si j'étais arrivée plus tôt dans ta vie.
Si tu ne m'avais pas eu à 47 ans.
Si tu n'avais dis oui pour la dernière, que tu ne voulais pas forcément.
Oui pour la dernière mais vite alors, manquait de temps.
Si je n'avais pas été celle pour combler. 
Si je n'avais pas été le bébé médicament.
Si je n'avais pas eu ton sourire, ta bouche, tes traits. 
Ton portrait.
La celle d'amour et de douceur.
La celle pour oublier les malheurs.
Si je n'avais pas eu ton grain décalé. 
Ton âme d'artiste, ton envie de tout, ta folie de rien.
Si j'avais su que le temps nous aurait autant manqué.
Si tu avais pu voir ce que j'aurais fais pour vivre ce que ta douleur t'a empêché. 
Ce que ta colère t'a enlevé. 
Vivre moi, pour te combler toi. 
Combler tes ratés de mes exotiques pansements.
Si tu avais pu connaître la merveille que j'ai créée. 
La celle qui t'aurait surnommé Papy, Papou, Pépé... je ne saurais jamais finalement.
La celle à qui je vais devoir raconter le peu de choses que j'ai fini par comprendre de toi. 
Lui raconter pour ne pas t'oublier.

Et si je n'avais pas eu que 19 ans...
L'âge que tu devais avoir sur cette photo.
J'en ai 33.
Déjà 14 ans sans toi.

Et si...
Si.
Si je pouvais encore me cacher dans ton cou et pleurer dans tes bras.
Parce que ça fait toujours aussi mal Papa...

Posté par la-raconteuz à 03:06 - - Commentaires [0] - Permalien [#]